×
  • Compétences & RH
  • Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs Les Grandes Signatures Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste Docs de Qualité Enquête de Satisfaction Chiffres clés Prix de L'Economiste 2019 Prix de L'Economiste 2018 Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière
    L'Edito

    Réformes

    Par Nadia SALAH| Edition N°:5165 Le 11/12/2017 | Partager
    nadia_salah.jpg

    Malgré le côté ennuyeux de la rencontre, la CGEM, BAM et la BEI ont donné des outils sérieux pour changer de modèle,  avec en plus des arguments sonnants et trébuchants  (voir nos informations en rubrique Economie). On le sait depuis des  années mais sans réagir: le Maroc est un champion des investissements  à rentabilité médiocre.

    La rencontre a tracé des pistes pour engager les entreprises privées et réveiller le taux de rentabilité des activités au Maroc: l’éducation, la santé, le transport ou l’énergie. Théoriquement, ces domaines sont ouverts. Mais la réalité est que les trois premiers sont les grands loupés de la restructuration  des années 1980-90.

    Leur organisation n’a pas changé depuis l’Indépendance. Education, santé et transport  sont  puissamment contrôlés par de petits groupes de pression. Ils sont protégés par des règles administratives qui  ne contrôlent rien du tout mais entretiennent la corruption.

    Le quatrième, l’énergie, a fait l’objet de rattrapages très coûteux parce que ses défaillances impactaient  directement le PIB. Ce qui n’a rien changé à son mode de régulation.  Le secteur a réussi à s’abstraire des contrôles financiers et démocratiques. Fortement concentré, il n’a rien écouté des recommandations royales sur la reddition des comptes et la redevabilité envers les citoyens.

    Si on arrive à reproduire ce que le privé a réussi pour  les finances, l’ingénierie, le BTP, l’industrie, les médias, le commerce... alors le Maroc redémarrera.

    • SUIVEZ-NOUS:

    • Assabah
    • Atlantic Radio
    • Eco-Medias
    • Ecoprint
    • Esjc