×
  • Compétences & RH
  • Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs Les Grandes Signatures Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste Docs de Qualité Enquête de Satisfaction Chiffres clés Prix de L'Economiste 2019 Prix de L'Economiste 2018 Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière
    Flash

    Sahara : Mal en point, le Polisario s’en prend à la Coface

    Par L'Economiste| Le 04/11/2018 - 21:41 | Partager
    Sahara : Mal en point, le Polisario s’en prend à la Coface

    Le Front Polisario continue d’user de tous les moyens pour bloquer l’activité des entreprises au Sahara. Face aux échecs dans d'autres dossiers, l’entité séparatiste a, cette fois, sommé l'assureur-crédit français Coface de cesser ses activités au Sahara, a indiqué dimanche à l’APF son avocat Gilles Devers. Ce dernier s’exprimait depuis Alger, le principal soutien du front. La Coface, qui assure notamment entreprises ou banques contre les défauts de paiement, s'est vue remettre le 31 octobre par huissier une sommation en ce sens, a précisé l’avocat du front.

    "Nous lui laissons 15 jours pour répondre […]", a expliqué Devers, menaçant de déposer plainte contre l'assureur-crédit français. L’entité séparatiste a multiplié les actions juridiques et judiciaires contre des sociétés marocaines et étrangères. Elle avait notamment fait saisir en Afrique du Sud une cargaison de phosphate extrait du Sahara, une saisie qui s’est finalement soldée par un dénouement en faveur du groupe OCP.

     

    • SUIVEZ-NOUS:

    • Assabah
    • Atlantic Radio
    • Eco-Medias
    • Ecoprint
    • Esjc