×
  • Compétences & RH
  • Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs Les Grandes Signatures Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste Docs de Qualité Enquête de Satisfaction Chiffres clés Prix de L'Economiste 2019 Prix de L'Economiste 2018 Perspective 7.7 milliards Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière
    Flash

    Sahara : Le Salvador lâche le "Polisario"

    Par L'Economiste| Le 16/06/2019 - 09:34 | Partager
    Sahara : Le Salvador lâche le "Polisario"

    Le pays d'Amérique centrale a décidé de ne plus reconnaître la pseudo "Rasd", renforçant la liste des Etats qui sont aux côtés du Maroc dans le différend autour du Sahara. Lors d'une visite du ministre des Affaires étrangères et de la Coopération internationale, Nasser Bourita, samedi à San Salvador, le président salvadorien, Nayib Bukele, a affirmé que par sa décision de rompre immédiatement toutes relations diplomatiques avec le +polisario+, "une entité virtuelle", le Salvador se met "du côté du reste du monde en respectant la souveraineté du Maroc".

    "Pour des raisons idéologiques, le Salvador avait reconnu une république virtuelle, inexistante, qui n'a pas de territoire ni de population", a souligné le chef de l'Etat du Salvador. "Les relations du Salvador avec le Maroc et l'ensemble des pays arabes se sont depuis affaiblies pour une décision qui n'a pas de sens prises pour des raisons purement idéologiques", a-t-il reconnu..

    Le retrait de la reconnaissance de la pseudo "RASD" par le gouvernement du Salvador vient corriger une anomalie et une décision contraire au droit international et à la tendance internationale par rapport à cette question, a de son côté souligné Bourita,  ajoutant que le Maroc est désormais prêt à renforcer son partenariat avec le pays d'Amérique centrale.

     

    • SUIVEZ-NOUS:

    • Assabah
    • Atlantic Radio
    • Eco-Medias
    • Ecoprint
    • Esjc