×
  • Compétences & RH
  • Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs Les Grandes Signatures Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste Docs de Qualité Enquête de Satisfaction Chiffres clés Prix de L'Economiste 2019 Prix de L'Economiste 2018 Perspective 7.7 milliards Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière
    Flash

    Rapatriement d’enfants de djihadistes : Plainte conte la France

    Par L'Economiste| Le 06/05/2019 - 12:27 | Partager
    Rapatriement d’enfants de djihadistes : Plainte conte la France

    Des grands-parents d’enfants de djihadistes partis en Syrie ont saisi la Cour européenne des droits de l’homme (CEDH) pour réclamer la condamnation de la France qui refuse de rapatrier les enfants. Il s’agit de deux enfants retenus avec leur mère djihadiste dans un camp du Kurdistan syrien.

    "En refusant de rapatrier cette mère et ces deux enfants malades, blessés, et dans un état de faiblesse extrême, (…) la France expose consciemment et délibérément ceux-ci à des traitements inhumains et dégradants, violant ainsi l’article 3 de la Convention européenne des droits de l’homme, dénoncent Mes Marie Dosé, Henri Leclerc, Catherine Bauer-Violas et Denis Garreau à l’AFP.

    Citant la même convention, les quatre avocats rappellent que "nul ne peut être privé du droit d’entrer sur le territoire de l’État dont il est ressortissant". Plusieurs ONG et familles ont réclamé le retour des enfants de djihadistes en France en vue de les assister sur les plans médical, social et psychologique. Jusqu’à présent, le gouvernement français a refusé la quasi-totalité des rapatriements d’enfants.

     

    • SUIVEZ-NOUS:

    • Assabah
    • Atlantic Radio
    • Eco-Medias
    • Ecoprint
    • Esjc