×
  • Compétences & RH
  • Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs Les Grandes Signatures Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste Docs de Qualité Enquête de Satisfaction Chiffres clés Prix de L'Economiste 2019 Prix de L'Economiste 2018 Perspective 7.7 milliards Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière
    Flash

    Musiques sacrées : Clôture en apothéose

    Par L'Economiste| Le 23/06/2019 - 20:12 | Partager
    Musiques sacrées : Clôture en apothéose

    Clôture en apothéose, hier samedi, de la 25e édition du festival de Fès des musiques sacrées du monde. L’événement qui a célébré cette année "Fès, à la confluence des cultures" a été marqué par une forte présence du public du début à la fin. Les festivaliers ont ainsi répondu présent à Bab Makina, Bab Boujloud, le jardin Jnane Sbill, et même dans les endroits intimistes comme Dar Adyel, la synagogue Slat El Fassiyyine et le Complexe Moulay Youssef. Pour la soirée de clôture, le gospel 'Kingdom Choir' et le flamenco de José Mercé et Tomatito étaient à l’affiche. Ainsi, pas moins de 6.000 festivaliers ont assisté à cette dernière soirée.

    Le gotha national était représenté par Othmane Benjelloun, patron de BMCE Bank of Africa, par ailleurs sponsor officiel des musiques sacrées, Abderrafih Zouitene, président du festival, Redouane Mrabet, président de l’Université Sidi Mohammed Benabdallah, Amal Jalal, président de l’université Al Quaraouiyyine, Saïd Zniber, wali de la région, les gouverneurs des provinces d’Ifrane, Meknès, Taounate, Sefrou, Boulemane, et Taza, outre Leila Meziane Benjelloun, Houria Benjelloun, et Mounir Chraïbi. Face à ce beau monde, les artistes de cette finale ont livré un magnifique spectacle.

    Y.S.A.

    • SUIVEZ-NOUS:

    • Assabah
    • Atlantic Radio
    • Eco-Medias
    • Ecoprint
    • Esjc