×
  • Compétences & RH
  • Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs Les Grandes Signatures Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste Docs de Qualité Enquête de Satisfaction Chiffres clés Prix de L'Economiste 2019 Prix de L'Economiste 2018 Perspective 7.7 milliards Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière
    Flash

    Mesures de sauvegarde : La FIMME s'en prend à Maghreb Steel

    Par L'Economiste| Le 04/07/2019 - 16:53 | Partager
    Mesures de sauvegarde : La FIMME s

    La Fédération des industries métallurgiques, mécaniques et électromécaniques (FIMME) tire à boulets rouges sur Maghreb Steel après les mesures de sauvegarde demandées par l’industriel concernant l’importation des tôles laminées à chaud. Dans une note adressée jeudi 4 juillet au ministère de l’Industrie, la Fédération dénonce une mesure de sauvegarde "périlleuse" qui pourrait mener à terme à l’effondrement certain de l’industrie marocaine de l’acier.

    La Fédération a notamment relevé plusieurs informations qu’elle estime "erronées ou artificielles" dans la requête de Maghreb Steel. En guise d’exemple, elle affirme que l’investissement du requérant dans son aciérie serait de 1,3 milliard de DH au lieu des 3,3 milliards DH annoncés par la société. "On ne peut que regretter qu’il n’y ait pas davantage de transparence quant aux chiffres annoncés", dénonce la FIMME, demandant une nouvelle expertise indépendante.

    Le groupement met également en cause la surcapacité de production de la société, surtout dans un très petit marché (400.000 tonnes par an au meilleur des cas). Il craint donc un risque de destruction de 100.000 emplois dans l'industrie si une autre mesure de sauvergarde venait à être appliquée. Enfin, la FIMME appelle les industriels marocains à être compétitifs pour faire à la concurrence sur le marché de l'acier. 

     

    • SUIVEZ-NOUS:

    • Assabah
    • Atlantic Radio
    • Eco-Medias
    • Ecoprint
    • Esjc