×
  • Compétences & RH
  • Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs Les Grandes Signatures Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste Docs de Qualité Enquête de Satisfaction Chiffres clés Prix de L'Economiste 2019 Prix de L'Economiste 2018 Perspective 7.7 milliards Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière
    Flash

    Les exécutions en baisse de 31%

    Par L'Economiste| Le 10/04/2019 - 17:27 | Partager
    Les exécutions en baisse de 31%

    Le nombre d’exécutions enregistrées dans le monde en 2018 a atteint 690 en baisse de 31% par rapport à 2017, selon les chiffres d’Amnesty International. Il s’agit du niveau le plus bas sur les dix dernières années, précisé l’organisation non gouvernementale, notant que ces données n’incluent pas celles de la Chine où les exécutions sont classées secret d’État.

    D’après Amnesty, ce recul s’explique en partie par les modifications apportées à la loi relative à la lutte contre les stupéfiants en Iran, où le nombre d’exécutions a baissé de 50%, et par la "diminution des chiffres dans certains des pays responsables de la majorité des exécutions", principalement en Irak, au Pakistan et en Somalie.

    Outre la Chine, l’Iran reste le pays qui a enregistré le plus grand nombre d’exécutions ((253), devant l’Arabie saoudite (149), le Vietnam (85) et l’Irak (52). Ces quatre derniers pays représentent ensemble 78% des exécutions en 2018. Malgré une baisse globale, le nombre d’exécutions a augmenté aux États-Unis (25), au Japon (15), à Singapour (13) au Soudan du Sud (7) et au Belarus (4).

     

    • SUIVEZ-NOUS:

    • Assabah
    • Atlantic Radio
    • Eco-Medias
    • Ecoprint
    • Esjc