Flash

Les autorités marocaines interdisent la tenue d'un colloque sur les libertés individuelles

Par L'Economiste| Le 20/06/2018 - 18:44 | Partager
Les autorités marocaines interdisent la tenue d'un colloque sur les libertés individuelles

Alors qu’il devait se tenir les 22 et 23 juin à Casablanca, le colloque international sur les libertés individuelles n’aura finalement pas lieu. L’événement organisé par le Collectif Démocratie et Libertés, présidé par Nourredine Ayouch, a été "interdit par les autorités marocaines".

"Le collectif démocratie et liberté a le regret de vous annoncer que le colloque international sur les libertés individuelles du vendredi 22 et samedi 23 juin a été interdit par les autorités marocaines. Nous présentons nos excuses aux participants et à tous les démocrates de notre pays", indique collectif dans un bref communiqué.

Le colloque devait permettre d'aborder plusieurs thématiques qui suscitent de vifs débats dans les pays musulmans, notamment la liberté de conscience dans le monde musulman, le droit des minorités religieuses, le droit à l'héritage et "le droit de disposer de son corps et sexualité". Il devait réunir plusieurs intellectuels du Maroc, d'Algérie, de Tunisie, d'Irak et de France.

 

 

 

  • SUIVEZ-NOUS:

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc