Flash

L’ONDH pointe les insuffisances du Ramed

Par L'Economiste| Le 19/07/2018 - 17:45 | Partager
L’ONDH pointe les insuffisances du Ramed

L’Observatoire national de développement humain (ONDH) a dressé un bilan en demi-teinte du Ramed. Lors d’un atelier de restitution de l’enquête sur ce régime, l’instance a estimé que ce dernier contribue à hauteur de 50% à l’accroissement de la couverture médicale obligatoire. Ainsi, le Ramed a permis d’atteindre de 53% pour la population marocaine en 2017, contre seulement 33,7% en 2010. Autre avancée notée depuis la mise en place du régime, la réduction de moitié des inégalités d’accès aux soins entre les Ramedistes et les assurés de l’AMO. Cela reste toutefois insuffisant au vu des objectifs fixés. Le régime peine encore à toucher sa population cible. Et selon les données présentées, seuls 27% des ménages vivant sous le seuil de pauvreté relative étaient effectivement affiliés au Ramed en 2015, alors que 11,4% des ménages relevant du cinquième quintile en bénéficiaient. Cette situation remet de ce fait en cause le rôle de protection sociale que doit jouer le Ramed. 

L’ONDH a en outre pointé du doigt l’échec du régime à réduire la charge financière chez les bénéficiaires, "notamment en ce qui concerne les paiements directs des médicaments et des analyses". Il a dans ce sens recommandé d’améliorer l’efficacité du régime, à travers notamment la stabilisation et la sécurisation des ressources financières dédiées, la mise en place d’un organisme gestionnaire répondant aux principes de bonne gouvernance, l’amélioration de l’organisation du système de soins ou encore un meilleur système de ciblage.

 

 

  • SUIVEZ-NOUS:

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc