×
  • Compétences & RH
  • Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs Les Grandes Signatures Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste Docs de Qualité Enquête de Satisfaction Chiffres clés Prix de L'Economiste 2019 Prix de L'Economiste 2018 Perspective 7.7 milliards Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière
    Flash

    L’AMDH-Nador dénonce une "migration meurtrière"

    Par L'Economiste| Le 21/03/2019 - 13:38 | Partager
    L’AMDH-Nador dénonce une "migration meurtrière"

    L’Association marocaine des droits de l’homme (AMDH), section Nador, a dénoncé, mercredi à Rabat, le nombre élevé de morts chez les migrants, estimant que les autorités marocaines minimisent ce phénomène dans les statistiques officielles. En effet, rien qu’à la morgue de Nador, quelque 244 cadavres de migrants, pour la plupart retrouvés après des naufrages, ont été comptabilisés. L’AMDH dénonce ainsi une "migration payante et meurtrière", estimant que la traversée par voie maritime coûte 2.000 à 5.000 euros, contre 300 à 1.200 euros par voie terrestre. Elle met en cause l’action des autorités marocaines contre le phénomène, soulignant que la traque est surtout concentrée sur les migrants et non sur les trafiquants.

    Au total, le Maroc a mené en 2018 une "campagne de répression" contre les migrants, avec 9.100 interpellations à Nador et plus de 15.000 à Tanger, selon l’AMDH.

     

    • SUIVEZ-NOUS:

    • Assabah
    • Atlantic Radio
    • Eco-Medias
    • Ecoprint
    • Esjc