×
  • Compétences & RH
  • Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs Les Grandes Signatures Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste Docs de Qualité Enquête de Satisfaction Chiffres clés Prix de L'Economiste 2019 Prix de L'Economiste 2018 Perspective 7.7 milliards Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière
    Flash

    Festival international d'Ifrane/ Grand rush pour l'ouverture

    Par L'Economiste| Le 21/07/2019 - 10:13 | Partager
    Festival international d

    C'est parti pour le festival international d'Ifrane "chants des cèdres" (FIICC). Le coup d'envoi de la 4e édition, organisée sous le Haut patronage de SM le Roi, a été donné samedi 20 juillet 2019, sur la scène Taj, et devant un public de marque. L'on a ainsi noté la présence de Mohamed Laarej, ministre de la Culture et de la Communication, Fatna El Kihel, Secrétaire d'Etat en charge de l'Habitat, Hammou Ouhalli, Secrétaire d'Etat en charge du développement rural, Mohand Laenser, président de la Région Fès-Meknès, Saïd Zniber, wali de la région, Abdelhamid El Mazid, gouverneur d'Ifrane, ou encore Mohamed Ouzzine, ancien ministre de la Jeunesse et des sports. Outre les officiels, quelque 50.000 festivaliers ont suivi le spectacle d'ouverture de ce mélisme 2019 qui s'est ouvert par une symphonie d'Ahidouss. Réunissant quelque 220 artistes représentant 22 troupes, l'orchestre a livré une prestation inédite en première partie.

    Créée en 2017 à l’initiative de l’Association Forum Ifrane, Culture et Développement (AFICED, ladite symphonie est la première du genre. Elle se veut symbole du respect de la diversité culturelle dans nos sociétés, pour assurer une interaction harmonieuse et un vouloir-vivre ensemble de personnes et de groupes aux identités culturelles à la fois plurielles, variées et dynamiques. Et c'est d'ailleurs cette vision qui est défendue par les organisateurs de l'événement et en tête le gouverneur de la province d'Ifrane, Abdelhamid El Mazid, le président du festival, Younès Sadiki, et le directeur artistique, Nabil El Jay. Ainsi, au moment où d'autres festivals invitent des stars arabes et internationales en ouverture, le spectacle inaugural de celui d'Ifrane met à l’honneur l’art local Ahidous considéré comme un patrimoine immatériel. Cet art d’expression musicale sous forme d’une danse traditionnelle et de chants de poèmes rythmés au tambourin, est connu pour être le divertissement préféré des Amazighs du Maroc central et du moyen atlas, il représente leur moyen d’expression le plus complet et le plus vivant. Et parfois, il est difficile de mettre en harmonie les chefs des troupes d'Ahidous. Mais, à Ifrane, la rivalité n'est pas à l'ordre du jour. Place donc à l'art et à la synergie créative. C'est ce qu'ont découvert les hôtes de ce premier spectacle. Pour sa part, le jeune Hamza Namira venant d'Egypte a animé la 2e partie du spectacle, au grand bonheur des badauds.

    Pour ce dimanche, 2e journée du festival, la scène Taj accueillera Hadou Aarab et Hmid Elkasri. Ahouzar et Mehdi Mouzayine prendront le relais lundi. Suivront Mimoune Ourahou et Fatemzahra Laaroussi (mardi),et Sami Ray et Dounia Batma (mercredi). En clair, cette quatrième édition connaitra la participation de grands noms de la musique marocaine, arabe et internationale. Un programme aussi riche que varié est ainsi prévu pour satisfaire les attentes du public de différents âges et goûts. Par ailleurs, les soirées musicales programmées sur la scène « Arz Biladi » débuteront le 25 juillet, par la soirée NRJ Music Tour, connu pour être un mélange de genre et qui mettra en scène plusieurs artistes nationaux et internationaux. La même scène accueillera la star de la Pop Marocaine le chanteur Hatim Ammor et le chanteur et compositeur Irakien Majid Almohandis (26 juillet).

    En clôture de la manifestation (27 juillet), le jeune talent Zouhair Bahaoui se produira sur la scène "Arz Biladi" introduisant le chanteur Français d’origine Catalane Kendji Girac. En plus du programme musical, des activités en accès libre notamment en basketball, cross-country, mini foot, pèche, jeux de cartes, badminton et tir aux plateaux sont prévues. Ainsi que des spectacles de rue mettant à l’honneur les instruments les plus usités dans la musique marocaine pour les faire connaitre du grand public. Une conférence thématique sur la préservation du Cèdre sera organisée afin de sensibiliser et intégrer la population, pour que la cédraie ne soit plus vue comme un bien à exploiter mais comme un patrimoine national à préserver.

    Notons enfin que le festival d'Ifrane dure cette année 8 jours au lieu de 4 précédemment. C'est un choix assumé de la part des organisateurs qui ont voulu garantir une semaine de joie et d'animation culturelle, sociale et économique pour la population d'Ifrane "à qui la neige a beaucoup manqué cette année, au détriment de l'activité économique de la petite Suisse marocaine".

    Y.S.A.

    • SUIVEZ-NOUS:

    • Assabah
    • Atlantic Radio
    • Eco-Medias
    • Ecoprint
    • Esjc