×
  • Compétences & RH
  • Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs Les Grandes Signatures Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste Docs de Qualité Enquête de Satisfaction Chiffres clés Prix de L'Economiste 2019 Prix de L'Economiste 2018 Perspective 7.7 milliards Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière
    Flash

    Fès: L'UGTM mobilise contre le maire

    Par L'Economiste| Le 11/09/2019 - 16:48 | Partager
    Fès: L

    Rien ne va plus entre l’Union générale des travailleurs du Maroc (UGTM), bras syndicale du Parti de l’Istiqlal, et le maire (PJD) de la ville de Fès, Driss El Azami El Idrissi. En effet, la centrale syndicale a organisé, ce mercredi, une marche en guise de protestation contre la récente décision du maire relative au « blocage du salaire de Driss Abelhad, secrétaire provincial de l’UGTM ».

    « Cela fait 2 ans et demi que j’ai présenté une décharge au maire vu mes fonctions syndicales. J’ai continué à percevoir mon salaire à la fin de chaque mois jusqu’à fin août 2019 quand le maire a soudainement décidé de me priver de mes indemnités », déplore Abelhad qui occupait le poste d’officier d’état civil. Ce 11 septembre, le responsable syndical a mobilisé plusieurs militants pour une marche durant laquelle des slogans hostiles, à la gouvernance locale, ont été scandés.

    Les militants ont saisi l’occasion pour tirer à boulets rouges sur le maire regrettant le manque de leadership et projets d’infrastructures à Fès. Pour sa part, le maire de la ville justifie sa décision par le droit du travail, surtout la partie régissant le cadre des fonctionnaires communaux. Côté gouvernance, le bilan de son action est satisfaisant selon ses partisans.

    Y.S.A

     

    • SUIVEZ-NOUS:

    • Assabah
    • Atlantic Radio
    • Eco-Medias
    • Ecoprint
    • Esjc