Flash

Données privées : Facebook encore dans la tourmente

Par L'Economiste| Le 06/06/2018 - 15:40 | Partager
Données privées : Facebook encore dans la tourmente

Une nouvelle mauvaise publicité pour Facebook. Le réseau social a laissé des groupes chinois accéder aux données de ses utilisateurs suite à des contrats conclus il y a plusieurs années. La firme américaine, déjà empêtrée dans le scandale Cambridge Analytica, a reconnu mardi que le chinois Huawei faisait partie des fabricants de smartphones qui avaient eu accès à des données privées de ses utilisateurs. Une annonce qui passe mal aux États-Unis où le groupe chinois est perçu une menace pour la sécurité nationale.

Outre le troisième plus gros fabricant de smartphones, Lenovo, OPPO et TCL figurent aussi parmi les groupes chinois ayant bénéficié de ces accords. Ces derniers permettaient aux fabricants de smartphones de rendre leurs appareils compatibles techniquement avec Facebook. Le réseau social a réagi, promettant de mettre un terme à l’accord conclu avec Huawei dans les prochains jours. Et d’après Francisco Varela, chargé des partenariats mobiles au sein de la firme américaine, toutes les informations permettant de rendre Facebook compatible avec les téléphones Huawei "étaient stockées dans l’appareil et non les serveurs de Huawei".

 

  • SUIVEZ-NOUS:

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc