×
  • Compétences & RH
  • Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs Les Grandes Signatures Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste Docs de Qualité Enquête de Satisfaction Chiffres clés Prix de L'Economiste 2019 Prix de L'Economiste 2018 Perspective 7.7 milliards Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière
    Flash

    Diapo/ Fès-1er mai : Forte mobilisation à l’UGTM

    Par L'Economiste| Le 01/05/2019 - 16:24 | Partager
    Diapo/ Fès-1er mai : Forte mobilisation à l’UGTM

    Un grand défilé du côté de l’UGTM, à Fès. La centrale syndicale du parti de l’Istiqlal (PI) qui a mobilisé, ce 1er mai, plus de 3.000 travailleurs, a tiré à boulets rouges sur le maire PJD de la capitale spirituelle. "Nous assistons à un recul inquiétant au niveau de la gouvernance de la ville, ses équipements, son sport, et son attractivité", a critiqué Allal Amraoui, ancien vice-maire PI de Fès. Et de poursuivre :  "cette ville mérite le meilleur…il est de notre responsabilité d’élire de bons gouvernants, et d’appeler l’Exécutif à prendre toute sa responsabilité dans la détérioration de notre ville ancestrale".

    Lors du défilé, les militants de l’UGTM ont scandé le départ du maire Driss El Azami El Idrissi. Chez les autres centrales, notamment l’UNTM, proche du PJD, la fête du travail n’a pas mobilisé grand monde. Et ce, malgré la présence du ministre Lahcen Daoudi, entouré de quelques membres (PJD) du conseil communal. Pour leur part, l’UMT et la CDT ont défilé en s’appuyant respectivement sur les fonctionnaires de la Radeef et les taximen. Décryptage en images.

    Y.S.A.

     

    • SUIVEZ-NOUS:

    • Assabah
    • Atlantic Radio
    • Eco-Medias
    • Ecoprint
    • Esjc