×
  • Compétences & RH
  • Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs Les Grandes Signatures Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste Docs de Qualité Enquête de Satisfaction Chiffres clés Prix de L'Economiste 2019 Prix de L'Economiste 2018 Perspective 7.7 milliards Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière
    Flash

    Croissance: La demande intérieure sauve les meubles

    Par L'Economiste| Le 10/07/2019 - 09:31 | Partager
    Croissance: La demande intérieure sauve les meubles

    C’est connu, la croissance du PIB restera limitée cette année. Le HCP a confirmé mardi des prévisions de croissance qui n’atteindront pas les 3% en 2019. Ainsi, il table sur une évolution de 2,7% du PIB au lieu de 3% enregistré en 2018. "La croissance économique nationale en 2019 continuerait d’être tirée par la demande" intérieure, alors que la demande extérieure présenterait une contribution négative pour la deuxième année consécutive", indique Ahmed Lahlimi, le patron du HCP. L’inflation, exprimée par le niveau général des prix, baisserait à 0,8% en 2019 au lieu de 1,1% en 2018.

    Dans le détail, la consommation des ménages devrait progresser de 3,5%, au lieu de 3,3% en 2018. Ainsi, elle maintenant sa contribution à la croissance du PIB à 2 points. De son côté, la consommation publique connaitrait une hausse de 2,9% après 2,5% l’année dernière, "en raison de la hausse des dépenses de fonctionnement non salariées prévue en 2019". Elle contribuerait ainsi de 0,6 point à la croissance au lieu de 0,5 point en 2018. A noter que le volume de l’investissement brut devrait progresser de 1,7% au lieu de 5,9% en 2018, limitant sa contribution à la croissance à 0,6 point au lieu de 1,9 point en 2018. En 2020, la croissance devrait remonter à 3,4%. 

     

    • SUIVEZ-NOUS:

    • Assabah
    • Atlantic Radio
    • Eco-Medias
    • Ecoprint
    • Esjc