×
  • Compétences & RH
  • Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs Les Grandes Signatures Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste Docs de Qualité Enquête de Satisfaction Chiffres clés Prix de L'Economiste 2019 Prix de L'Economiste 2018 Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière
    Flash

    Cette femme a construit l’ENCG Oujda!

    Par L'Economiste| Le 28/11/2018 - 15:32 | Partager
    Cette femme a construit l’ENCG Oujda!

    Les dix promotions sorties de l’ENCG Oujda doivent leur diplôme à cette femme: Fatna Lemdersi. Sans elle, la région n’aurait peut-être pas eu de sitôt sa propre école nationale de commerce et de gestion. La bienfaitrice a offert à de nombreux jeunes, de l’Oriental et d’ailleurs, l’opportunité d’accéder à une grande école publique. Fatna Lemdersi est issue d’une grande famille originaire de Figuig, mais installée depuis longtemps à Oujda. Son défunt mari était résistant. A son décès, c’est elle qui reprend la gestion des biens familiaux. Il y a 15 ans, elle décide d’entreprendre une action caritative.

    Mais pas question de construire une énième mosquée! La région en compte déjà beaucoup (plus de 1.000). C’est ainsi qu’elle choisit de financer la construction de l’ENCG, pour un montant de près de 6 millions de DH. L’école a commencé avec 100 étudiants. Aujourd’hui, elle en accueille 1.000 chaque année. En reconnaissance de son dévouement, l’université Mohammed Ier d’Oujda a décidé de lui offrir un hommage, à l’occasion de la célébration de la 10ème promotion de l’école. «Il était important pour nous de lui consacrer cet hommage.

    Son exemple pourrait inspirer d’autres personnes à investir dans l’enseignement», confie Mohamed Benkaddour, président. Discrète, elle refuse au début de participer à la cérémonie. Mais sur insistance de l’université, elle finit par accepter. L’université prévoit de donner le nom de Fatna Lemdersi au grand amphi de l’école. La plaque commémorative sera posée ce samedi 1er décembre.

    Ahlam NAZIH

     

    Lire aussi: Préscolaire: Elle développe une offre à 50 DH pour enfants démunis

    • SUIVEZ-NOUS:

    • Assabah
    • Atlantic Radio
    • Eco-Medias
    • Ecoprint
    • Esjc