×
  • Compétences & RH
  • Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs Les Grandes Signatures Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste Docs de Qualité Enquête de Satisfaction Chiffres clés Prix de L'Economiste 2019 Prix de L'Economiste 2018 Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière
    Flash

    AG mouvementée à Brookstone Partners Morocco

    Par L'Economiste| Le 21/05/2019 - 10:40 | Partager
    AG mouvementée à Brookstone Partners MoroccoOmar Belmamoun, Matthew Lipman et Michael Toporek

    Le conflit qui oppose les actionnaires de Brookstone Partners Morocco (BPM) continue d’avoir des incidences sur le fonctionnement de la société. Hier, l’assemblée générale ordinaire organisée pour la désignation d’un nouveau membre du conseil d’administration a été "perturbée", affirme la société. En effet, l’actionnaire Michael Toporek a "refusé de respecter l’ordre du jour", ce qui a contrait le PDG Omar Belmamoun de lever la séance, indique BPM.

    Pour rappel, le litige entre actionnaires porte sur un investissement réalisé par Brookstone aux États-Unis suite à l’obtention des autorisations réglementaires nécessaires. Michael Toporek et Matthew Lipman sont accusés de s’opposer à la communication des informations nécessaires pour permettre à BPM de respecter ses obligations de reporting auprès des autorités marocaines, notamment l’Office des changes, l’AMMC et CFC. Les deux avaient démissionné de leurs fonctions d’administrateurs récemment.

    Ce litige à déjà fait l’objet d’une première décision du tribunal de New York qui a statué en faveur de BPM dans le cadre du contentieux l’opposant à FinCo, société gérée par l’équipe de Michael Toporek. Ce dernier a fait l’objet d’une enquête par les autorités américaines à travers la Securities and Exchange Commission.

     

     

    • SUIVEZ-NOUS:

    • Assabah
    • Atlantic Radio
    • Eco-Medias
    • Ecoprint
    • Esjc