×
  • Compétences & RH
  • Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs Les Grandes Signatures Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste Docs de Qualité Enquête de Satisfaction Chiffres clés Prix de L'Economiste 2019 Prix de L'Economiste 2018 Perspective 7.7 milliards Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière
    Flash

    2.000 puits clandestins fermés à Jerada

    Par L'Economiste| Le 10/01/2019 - 14:44 | Partager
    2.000 puits clandestins fermés à Jerada

    Dans l’ancienne cité minière de Jerada c’est un total de 2.000 puits de charbon clandestins qui ont été fermés en 2018. Selon le ministère de L’Energie et des mines, les autorités ont « fermé 2.000 puits abandonnés et exploités clandestinement sur un total de 3.500 », en promettant de fermer cette année les 1.500 puits restants.

    La mort accidentelle de deux mineurs fin 2017 dans un puits désaffecté de Jerada avait entraîné de grandes manifestations en début d’année dernière, les habitants de cette ville classée parmi les plus pauvres du Maroc demandant des programmes de reconversion économique. Au moins neuf décès accidentels ont été enregistrés au cours de l’année 2018. Un total de 26 « permis d’exploitation à titre exceptionnel » ont été accordés en 2018 à des « jeunes de la région qui se sont regroupés dans des coopératives avec le soutien des autorités », selon le ministère.

    Des projets d’industrie et d’agriculture doivent également être achevés en 2020, pour un investissement de près de 82 millions d’euros.

     

    • SUIVEZ-NOUS:

    • Assabah
    • Atlantic Radio
    • Eco-Medias
    • Ecoprint
    • Esjc