Ancien DG de la filiale marocaine de Manpower, Jamal Belahrach a été, un temps très court, DRH à l’OCP. Poste qu’il a quitté en décembre dernier. Il a été aussi président de la Commission emploi et relations sociales à la CGEM, membre du conseil de la CGEM et président fondateur de la Fédération nationale des entreprises de travail temporaire (FNETT) et du Centre des jeunes dirigeants au Maroc (CJD). Il a initié la couverture maladie et la bancarisation pour les salariés temporaires et le projet de loi sur le travail temporaire. Il a posé le concept de «flexibilité responsable» pas encore exploité par le monde politique et économique (Ph. JB)

 

Edition N° 5433 | Le 17/01/2019
En tant que citoyen et militant pour le progrès économique et social de mon pays, je souhaite vous sensibiliser davantage sur le devoir de réussite et par conséquent que l’échec n’est plus permis en matière de lutte contre le chômage. Une chance historique vous a été donnée par l’appel de Sa Majesté à trouver de réelles solutions pour notre jeunesse, avec un focus sur les questions de chômage à...
Edition N° 5052 | Le 23/06/2017
En mars 2003(1), je publiai une tribune intitulée «Touche pas à mon Maroc» pour nous alerter sur les obscurantismes qui nous envahissaient, déjà, notre situation économique et sociale, le renforcement des déclassements et pousser un cri d’alarme pour réveiller les consciences sur nos dénis et nos responsabilités face à l’absence d’avenir de toute une génération. On ne raisonne pas une personne...
Edition N° 4969 | Le 27/02/2017
En tant que fondation, Jobs for Africa observe les marchés du travail et la situation de l’emploi. Le livre blanc, que nous avons réalisé, soumet des propositions aux parties prenantes pour s’attaquer à ce fléau du siècle que j’ai déjà qualifié comme un véritable enjeu de sécurité pour nos Etats africains. Le HCP vient de publier son étude annuelle sur l’emploi au Maroc. Les chiffres sont...
Edition N° 4953 | Le 03/02/2017
En 2017, continuer à aborder la question de l’emploi sous l’angle social et économique ne suffit plus. Face au désordre mondial, aux populismes, aux obscurantistes de toutes sortes, le changement de paradigme s’impose à tous. Dans un environnement vulnérable, incertain, complexe et ambigu, notre défi sociétal consiste à redessiner les contours d’une société nouvelle dans laquelle chacun peut...
  • SUIVEZ-NOUS:

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc