×
  • Compétences & RH
  • Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs Les Grandes Signatures Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste Docs de Qualité Enquête de Satisfaction Chiffres clés Prix de L'Economiste 2019 Prix de L'Economiste 2018 Perspective 7.7 milliards Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière
    International

    Trafic aérien
    La reprise de la demande se poursuit

    Par L'Economiste | Edition N°:3331 Le 02/08/2010 | Partager

    . L’Europe récupère deux fois moins vite que l’Asie. Hausse du secteur du fret internationalLE trafic aérien de passagers était en hausse de 11,9% en juin. C’est ce qu’a indiqué l’Association du transport aérien international (Iata) qui a publié la semaine dernière ses statistiques du trafic international régulier pour le mois de juin. «L’industrie continue de récupérer plus vite que prévu, mais avec des différences importantes entre les régions. L’Europe récupère deux fois moins vite que l’Asie, avec une croissance du secteur passagers de 7,8 %, comparé à 15,5 % en Asie-Pacifique», a expliqué Giovanni Bisignani, directeur général et chef de la direction de l’Iata. À part l’Europe, toutes les régions affichent des taux de croissance du trafic passagers supérieurs à 10%. Ainsi, les transporteurs du Moyen-Orient affichent encore la plus rapide croissance, soit une hausse de 18% par rapport à juin 2009. Cela est attribuable à une forte économie régionale et à la capacité d’attirer les vols long-courriers dans les hubs de la région. De leurs côtés, les transporteurs d’Afrique affichent une croissance de 21,3 % du trafic passagers en juin. Les activités entourant la Coupe du monde de football ont eu un impact positif sur les résultats. «La question est de savoir durant combien de temps l’industrie pourra maintenir cette croissance supérieure à 10 %. La confiance des milieux d’affaires demeure élevée et rien ne laisse entrevoir que la reprise pourrait s’arrêter à court terme. Mais avec la fin prochaine des incitatifs gouvernementaux et les inventaires qui seront reconstitués, nous nous attendons à un certain ralentissement au cours des mois à venir», précise Bisignani. Après une chute en avril due à la crise des cendres volcaniques en Europe, la demande dans le secteur passagers international a retrouvé sa tendance à la hausse. Les volumes de passagers sont maintenant de 1 à 2 % supérieurs à ce qu’ils étaient avant la récession, lors du pic du premier trimestre de 2008.Par ailleurs, la demande dans le secteur du fret international a augmenté de 26,5 % en juin 2010, en baisse par rapport au taux de croissance de 34,0 % enregistré en mai 2010. Le mois de mai a été exceptionnel parce qu’une partie du trafic immobilisé par la crise des cendres volcaniques au mois d’avril a été reporté en mai. Les volumes demeurent 6 % au-dessus du pic du début de 2008, avant la récession. La demande dans le secteur du fret continue de suivre la reprise de l’économie et du commerce. La croissance est la plus rapide en Asie-Pacifique (+29,8%), au Moyen-Orient (+39,6%), en Amérique latine (+44,9%) et en Afrique (+54,0%).F. Z. T.

    • SUIVEZ-NOUS:

    • Assabah
    • Atlantic Radio
    • Eco-Medias
    • Ecoprint
    • Esjc