×
  • Compétences & RH
  • Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs Les Grandes Signatures Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste Docs de Qualité Enquête de Satisfaction Chiffres clés Prix de L'Economiste 2019 Prix de L'Economiste 2018 Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière
    Economie

    Tous les mobiles sur le 01

    Par L'Economiste | Edition N°:292 Le 07/08/1997 | Partager

    A partir du 1er octobre prochain, il va falloir composer le 01 au lieu du 02 pour joindre un téléphone portable. L'ONPT a décidé de déplacer tous les numéros de la radiotéléphonie mobile (GSM et NMT) sur le code zone 01. La décision concerne également les portables déjà en service. La raison de ce transfert est que le code zone 02 est en passe de devenir saturé. Le 02 qui contient déjà tous les numéros de téléphones fixes de la zone de Casablanca n'arrive plus à loger les numéros des nouveaux abonnés du portable. La demande pour les GSM connaît, d'après l'ONPT, une expansion vertigineuse. Le nombre des abonnés est passé de 4.675 en 1994 (date de lancement du GSM) à 33.421 en 1996. Malgré des prix et des frais de communications relativement chers, la demande pour les GSM augmente de 30% chaque année. L'ONPT précise par ailleurs que la tendance à la baisse va continuer, tirant davantage vers le haut la demande.

    Côté infrastructure, il existe trois commutateurs. Deux à Casablanca et un autre à Rabat. Le réseau de couverture comprend 99 stations de base GSM. Un contrôleur de stations de base a été également mis en service l'année dernière à Casablanca avec une capacité de 128 canaux.
    Outre les GSM, la radiotéléphonie mobile comprend aussi les NMT dont le parc est passé de 9.940 fin 1995 à 9.521 en décembre 1996, soit une baisse de 4%. Celle-ci a été amorcée dès 1994 au profit des GSM qui sont plus performants, plus légers et plus esthétiques. Elle s'est d'ailleurs confirmée les 7 premiers mois de 1997 où le parc a régressé à 9.117 abonnés.

    La clientèle du GSM a par contre continué sur sa lancée pour atteindre en juillet dernier environ 51.000 abonnés, portant ainsi le nombre total des abonnés au mobile à plus de 60.000.
    La capacité totale de la partie réservée au mobile dans le code zone 02 est de 90.000 numéros: 70.000 pour les GSM et 20.000 pour les NMT. Le 01 qui loge déjà les services de Rekkas (entré en service en mars 1997) a une capacité globale de 1 million de numéros.
    D'après l'ONPT, 600.000 seront réservés au mobile et 400.000 le seront au Rekkas et services de transmission par satellite. L'Office projette d'atteindre quelque 200.000 abonnés GSM en l'an 2000.o
    Salim LHJOUMARI

    • SUIVEZ-NOUS:

    • Assabah
    • Atlantic Radio
    • Eco-Medias
    • Ecoprint
    • Esjc