×
  • Compétences & RH
  • Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs Les Grandes Signatures Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste Docs de Qualité Enquête de Satisfaction Chiffres clés Prix de L'Economiste 2019 Prix de L'Economiste 2018 Perspective 7.7 milliards Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière
    Affaires

    TangerMed
    Dernière ligne droite pour le terminal pétrolier

    Par L'Economiste | Edition N°:3346 Le 24/08/2010 | Partager

    . Il devrait entrer en service avant la fin de l’année. Une capacité de stockage de 300.000 mètres cubes Dans quelques semaines seulement les travaux du terminal à hydrocarbures du port TangerMed prendront fin. En effet, selon des responsables de l’infrastructure portuaire, le terminal devrait entrer en service avant la fin de l’année, comme annoncé par Horizon Tangiers Terminal SA (HTTSA), la société en charge de la gestion de cette concession. D’ailleurs, les citernes destinées à stocker les produits pétroliers sont en phase de finition. Leur construction a duré presque un an. Elles sont actuellement en cours de peinture dominant du haut de leur construction le port roulier et passagers ainsi que celui de transbordement. Ces citernes devront permettre le stockage de 300.000 m3 de produits pétroliers dans une première phase pour un coût total d’environ 530 millions de DH, selon HTTSA. 60% de cette capacité sera destinée à des produits bruts, alors que le reste sera dédié au stockage des produits destinés au marché local, selon HTTSA. Le terminal devra assurer le rôle de plateforme logistique pour l’approvisionnement du marché local en produits raffinés, ainsi que l’approvisionnement des navires en combustible aussi bien à l’intérieur du port que dans le détroit de Gibraltar.Le terminal à hydrocarbures est géré par la société Horizon Terminals Tangier SA (HTTSA). Elle a pour actionnaires Horizon Terminal Ltd, filiale d’Enoc (Dubaï), Akwa Group (Maroc) et Independent Petroleum Group (Koweït). L’Agence Spéciale TangerMed avait accordé à HTT en mai 2006 un contrat de concession pour la construction puis l’exploitation du terminal pendant 25 ans. La concession porte sur la conception, le financement, la réalisation, l’exploitation et l’entretien du terminal à hydrocarbures, comprenant l’équipement d’un poste pétrolier en eaux profondes et l’aménagement d’une zone de stockage d’une superficie de 12 ha.A rappeler que HTTSA a déjà sélectionné Aegean Marine Petroleum Network pour le ravitaillement en carburants et en lubrifiants les bateaux au sein du port TangerMed. En clair, il s’agira pour Aegean d’assurer la fourniture exclusive de combustible et de lubrifiants aux bateaux situés sur la darse du port TangerMed, pour le compte de HTTSA. L’exclusivité s’étendra sur une durée d’au moins 25 ans, selon HTTSA. Le volume de trafic actuel au niveau du port de Tanger et qui dépasse, selon Horizon Terminals, les 7.000 bateaux par an, donne une idée de l’ampleur de l’activité de bunkering qui devrait connaître une forte croissance avec l’extension de l’activité du port. HTTSA avait attribué en 2008 la construction et l’équipement de ce terminal à Bateman Litewin, un spécialiste du stockage des hydrocarbures. D’un montant total d’environ 1 milliard de DH, le contrat de construction est du type clés en main et Bateman Litewin devait assurer l’ingénierie, l’approvisionnement et la construction du nouveau terminal à hydrocarbures. Ali ABJIOU

    • SUIVEZ-NOUS:

    • Assabah
    • Atlantic Radio
    • Eco-Medias
    • Ecoprint
    • Esjc