×
  • Compétences & RH
  • Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs Les Grandes Signatures Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste Docs de Qualité Enquête de Satisfaction Chiffres clés Prix de L'Economiste 2019 Prix de L'Economiste 2018 Perspective 7.7 milliards Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière
    Affaires

    Tanger: L’action des associations caritative renforcée

    Par L'Economiste | Edition N°:2419 Le 11/12/2006 | Partager

    . 11 millions de DH alloués à des projets associatifs. Au programme notamment: un centre régional pour handicapésLes associations caritatives de la ville de Tanger se frottent les mains. Les aides allouées dans le cadre de l’Initiative nationale pour le développement humain (INDH) continue de tomber. Dernièrement, ce sont plus de 11 millions de dirhams qui ont été distribués, à l’occasion d’une cérémonie de signature de plusieurs conventions de partenariat avec des associations de la place. En tête des projets, la mise sur pied d’un centre régional pour les handicapés moteurs. Une enveloppe de 4 millions de dirhams servira à financer la première tranche du projet. Ce dernier qui représente un budget total de 7 millions de dirhams devrait comprendre unité d’accueil, une salle de consultation, un atelier de fabrication et réparation des prothèses, une unité de rééducation motrice et une autre pour la formation à l’intégration. Et c’est sur ce dernier point que les responsables de l’association entendent se focaliser. Le centre se chargera de sensibiliser et former le personnel des usines et des centres – qui le souhaitent – à la prévention des accidents du travail et au secourisme. Au programme aussi: des campagnes de sensibilisation au diabète, une maladie responsable de plus de 50% des amputations.Le centre pourra grâce à son équipement fabriquer des semelles personnalisées, non seulement pour les handicapés mais aussi pour les personnes dont le métier impose de longues stations debout et la marche. Les services seront payants, mais des prises en charges gratuites sont prévus pour les personnes démunies. Le but de l’opération est d’assurer la pérennité du centre et d’assurer la réinsertion sociale et professionnelle des handicapés moteurs. Le centre aura aussi un rôle de réinsertion des handicapés. Il pourra leur offrir une formation spécifique afin d’assurer leur réinsertion dans la vie active. Un autre projet non moins important est celui de l’Association musulmane de bienfaisance. Cette dernière a en projet un asile pour l’accueil des personnes âgées. L’INDH financera les travaux à hauteur de 3,5 millions de dirhams. Et par ailleurs, l’Association des oeuvres sociales du quartier Ziaten se verra offrir un financement de 1,3 million de dirhams. Objectif: assurer la construction d’un complexe social avec un réfectoire et un terrain omnisport.


    Abandon scolaire

    L’INDH s’engage à financer la première tranche du programme de lutte contre l’abandon scolaire, piloté par l’Unicef au sein de la préfecture de Tanger-Asilah. Plus de 500.000 dirhams y seront alloués.A noter que près de quinze millions de dirhams ont été distribués lors des deux derniers mois dans le cadre du programme INDH dans la région. De notre correspondant, Ali ABJIOU

    • SUIVEZ-NOUS:

    • Assabah
    • Atlantic Radio
    • Eco-Medias
    • Ecoprint
    • Esjc