×
  • Compétences & RH
  • Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs Les Grandes Signatures Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste Docs de Qualité Enquête de Satisfaction Chiffres clés Prix de L'Economiste 2019 Prix de L'Economiste 2018 Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière
    International

    Sharon victime d’une attaque cérébrale

    Par L'Economiste | Edition N°:2175 Le 20/12/2005 | Partager

    . Son état de santé ne nécessite pas d’intérimLe Premier ministre israélien Ariel Sharon a été victime dimanche 18 décembre d’une légère attaque cérébrale ne mettant pas ses jours en danger, à trois mois et demi des élections législatives du 28 mars. Selon les médias israéliens, un caillot de sang a apparemment causé cette attaque qui ne met pas en danger les jours de Sharon, qui est conscient après avoir brièvement perdu connaissance.Le directeur adjoint de l’hôpital Hadassah Ein Karem, à Jérusalem, où le Premier ministre était traité, a assuré que Sharon, qui aura 78 ans en février, «s’est amélioré pendant les examens qu’il a subis». Le secrétaire du gouvernement Israël Maïmon a pour sa part affirmé que l’état de santé du Premier ministre ne nécessite pas d’intérim. Selon lui, Sharon a demandé à quitter l’hôpital dès dimanche soir, mais les médecins ont recommandé de le maintenir en observation. En cas d’incapacité du Premier ministre de continuer d’exercer ses fonctions, l’intérim est assuré par le vice-Premier ministre Ehud Olmert. Si cette période d’incapacité dépasse les 100 jours, des élections seront organisées le 101e jour. Des élections législatives sont prévues le 28 mars. Sharon, qui est en permanence accompagné d’un médecin, a été conduit d’urgence à l’hôpital. En juillet, il avait démenti avec ironie les rumeurs selon lesquelles il aurait été victime d’une crise cardiaque. En 2004, il avait subi une intervention chirurgicale destinée à lui enlever des calculs à la vésicule biliaire. En avril 2003, le Premier ministre s’était fait retirer une tumeur cancéreuse au visage dans un hôpital de Tel-Aviv. Cet incident cérébral survient alors que Sharon s’apprête à mener son nouveau parti, Kadima, créé fin novembre après son départ du Likoud, aux élections de la fin mars.Synthèse L’Economiste

    • SUIVEZ-NOUS:

    • Assabah
    • Atlantic Radio
    • Eco-Medias
    • Ecoprint
    • Esjc