×
  • Compétences & RH
  • Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs Les Grandes Signatures Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste Docs de Qualité Enquête de Satisfaction Chiffres clés Prix de L'Economiste 2019 Prix de L'Economiste 2018 Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière
    Entreprises

    Salon International du Transport : L'organisation passe au privé

    Par L'Economiste | Edition N°:221 Le 14/03/1996 | Partager


    Le SITMAP (Salon International du Transport de la Marchandise, des Personnes et de la Logistique) se tiendra du 21 au 24 mai prochains. Ce Salon, qui a été organisé auparavant directement par l'OFEC sous le nom de SITRAP, passe entre les mains de promoteurs privés. En effet, c'est la société ODAG (créé en 1990) qui prend en charge l'organisation de l'édition de cette année. En principe, il se déroule tous les deux ans. Toutefois, l'édition 1996 est venue trois ans après la précédente. Les préparatifs ont commencé en octobre 1995, indique M. Driss Abba, organisateur. Un bulletin d'information a été publié et distribué auprès des professionnels. Ce bulletin mensuel publié depuis janvier traite du domaine du transport sous ses différents modes (le bulletin est tiré à 2.000 exemplaires). Il est prévu de passer au rythme quotidien durant la période du Salon.

    L'exposition sera axée sur quatre grands domaines de l'univers des transports, à savoir le matériel, le savoir-faire, les techniques de transport et les services offerts aux transports (les pneumatiques, les amortisseurs, les câbles...). Des distributeurs de produits pétroliers, tels que le groupe Afriquia, des constructeurs (DAF), des transporteurs tels que la CTM-LN seront également présents. Pour ce qui est des organismes publics, il est à noter la présence de l'ODEP et de l'ONT. La RAM et l'ONDA pourraient figurer sur la liste des exposants. Un espace sera spécialement réservé aux organismes publics sous le tutelle du Ministère des Transports. Le secteur des assurances, les banques et les sociétés de financement seront également représentés. La formation n'a pas été de son côté négligée, et, comme d'habitude, l'OFPPT sera présent à travers son centre de formation dans le domaine du transport que beaucoup de professionnels ignorent. Par ailleurs, un espace sera aménagé pour les conférences et séminaires. Le salon, dont le coût est estimé à 2 millions de Dirhams, est prévu sur une superficie de 12.000 m2. Il sera exclusivement réservé aux professionnels. Les organisateurs tablent sur 50.000 visiteurs dont 1.000 à 2.000 étrangers. La population ciblée comprend les transitaires, les agences de voyages, les agences maritimes, les industriels, les agriculteurs, les élus locaux...

    Hicham RAIQ

    • SUIVEZ-NOUS:

    • Assabah
    • Atlantic Radio
    • Eco-Medias
    • Ecoprint
    • Esjc