×
  • Compétences & RH
  • Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs Les Grandes Signatures Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste Docs de Qualité Enquête de Satisfaction Chiffres clés Prix de L'Economiste 2019 Prix de L'Economiste 2018 Perspective 7.7 milliards Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière
    Eco-Consom

    Regard sur l'actualité

    Par L'Economiste | Edition N°:310 Le 25/12/1997 | Partager

    · Exportations: Les lauréats des trophées
    Le palmarès des premiers trophées à l'exportation du 22 décembre 1997 a été décliné en trois catégories. Pour "les biens de consommation", le trophée Or est revenu à SIMTIS (tissage), le trophée Argent aux Brasseries du Maroc(boissons) et celui en Bronze à Setexam (agar-agar). Parmi les sept nominés de cette catégorie, Cristalstrass (lustres), Hoechst Marion Roussel (produits pharmaceutiques), Galénica (médicaments), Manu Carpet (tapis) et Settavex (textile).
    Pour "les biens industriels et d'équi-pement", Maghreb Tube (acier) a remporté le trophée Or, CIEA (électronique), le trophée Argent et Moulitex (textile), le trophée Bronze. Dans cette catégorie, Oxyplast Maroc (peinture industrielle) était dans la course.

    Enfin, pour "les services", le trio gagnant était Atlas Fruit Board (agrumes/primeurs), M2M (progiciels) et S2M (monétique), pour les trophées Or, Argent et Bronze respectivement. Alcatel Télécom Maroc (logiciels) figurait parmi les nominés.
    Parmi les critères de sélection, ont été pris en compte la croissance des exportations, la diversification géographique, la conquête de nouveaux marchés, l'effort dans le design et l'emballage des produits, le taux de valorisation interne ainsi que les initiatives en matière de protection de l'environnement.

    · L'enseignement général privé tient son AG
    L'Association Marocaine des Etablissements Privés d'Enseignement Général (AMEPEGE) a tenu son assemblée générale le 20 décembre sous le thème évocateur «pour un nouveau départ de l'enseignement privé général». C'était l'occasion pour l'Association de remettre au ministre de l'Education Nationale, M. Rachid Benmokhtar, ses revendications: adaptation des programmes aux spécificités du secteur privé, représentation de l'Association aux instances d'octroi d'autorisations de création et de contrôle Notons que l'Association a été créée en mars 1997 et regroupe une quinzaine d'établissements.

    · Journées culturelles d'Assa-Zag
    La Faculté des Lettres et des Sciences Humaines d'Agadir se déplace à la ville d'Assa-Zag pour organiser ses journées culturelles les 22, 23 et 24 décembre. Au programme, des expositions de peinture, de livres et de manuscrits, des soirées animées et des débats.

    · «Al Biaia Wa Ennass»
    L'émission écologique de la TVM prend son congé pour le mois de Ramadan en raison de la programmation. Pour sa dernière édition d'aujourd'hui, l'émission aborde trois principaux points. Le premier concerne LYDEC (Lyonnaise des Eaux de Casablanca) et l'urbanisation galopante. Elle s'attaquera ensuite au rôle écologique des pépinières. Troisièmement, sont prévus des conseils pratiques sur l'aseptisation de l'eau.

    · CMPE: Bilan 1997
    Le Conseil d'Administration du CMPE (Centre Marocain de Promotion des Exportations) s'est réuni le 9 décembre. Durant l'année 1997, le Centre affiche la réalisation de 12 tests de produits, 3 missions de prospection, 6 missions économiques et plus de 20 participations à des foires et salons spécialisés. Ces activités ont attiré plus de 400 entreprises.
    Le projet de programme d'action 1998 est axé entre autres sur les activités d'information et de formation, la réalisation de 16 missions de prospection et de tests de produits et l'organisation de missions économiques et commerciales.

    · Un prêt japonais pour le Maroc
    Le Japon a décidé d'accorder un prêt de 142 millions de Dollars au Maroc pour développer les infrastructures selon une source officielle, rapporte l'AFP.
    Signalons que le Japon a accordé un autre prêt de 9 millions de Dollars pour la création d'un centre de qualification des pêcheurs situé à Larache.

    · L'Agriculture en salon
    L'agriculture aura sa cinquième foire internationale à l'OFEC en septembre 1998. Entre-temps, le comité d'organisation ne chôme pas. Il travaille pour drainer le maximum de participants. Cette manifestation a pour objectif de promouvoir les échanges commerciaux, stimuler le partenariat et présenter les nouvelles techniques notamment.

    · La femme entre à la police
    Le Ministère de l'Intérieur recrute des femmes pour les métiers de police pour le maintien de l'ordre et le contrôle de la circulation routière. Les postulantes sont attendues à partir du premier semestre 1998. Elles doivent êtres âgées entre 21 et 30 ans et ayant le niveau du baccalauréat. Le concours d'accès à l'Académie Royale de police de Kénitra est prévu le 25 janvier.

    · Pharmaciens: Rencontres avec les Allemands
    L'Association Marocaine de l'Industrie Pharmaceutique (AMIP) a eu une séance de travail très chargée le 17 décembre en Allemagne avec la Fédération Allemande de l'Industrie Pharmaceutique. Cette rencontre a permis de recenser 9 projets de collaboration entre les entreprises pharmaceutiques marocaines et allemandes.

    · Coopération internationale: Les experts parlent
    La révision du modèle de convention des Nations Unies sur l'élimination des doubles impositions a été au centre des discussions de la huitième réunion des Nations Unies d'experts de la coopération internationale en matière fiscale qui s'est tenue du 15 au 19 décembre à Genève. Au terme de cette réunion, il a été procédé à la création d'un groupe spécial chargé de préparer au cours de 1998 un projet de mise à jour du modèle de convention. Ce groupe est composé de 5 représentants de pays développés et de pays en développement. Il comprend MM. Feinberg (USA), Benbrik (Maroc), Gabay (Israël), Figueroa (Argentine) et Shepherd (Royaume-Uni).

    · Investissements des RME
    M. Omar Azziman a rencontré le 15 décembre les principaux acteurs économiques nationaux intéressés par l'investissement des Marocains résidant à l'étranger. Cette réunion s'est tenue dans les locaux de la Fondation Hassan II pour les RME. A l'ordre du jour, les difficultés rencontrées par ces derniers dans ce domaine et la mise en place des structures nécessaires pour y remédier.
    Par ailleurs, la Fondation se dote de deux outils à vocation plus générale mais jugés nécessaires : un Observatoire de communauté marocaine à l'étranger et un pôle de communication et de relations publiques.

    · Pages jaunes: Nouvelle édition
    La nouvelle édition de l'annuaire «Les Pages Jaunes du Maroc» est disponible. En plus de la mise à jour des données, cette nouvelle formule comporte une partie «Infos utiles» pour toutes démarches administratives ainsi que le plan du centre-ville de Casablanca. Elle se veut un véritable outil professionnel.


    Jurassic park



    Une coupure d'eau et d'électricité après plusieurs impayés, c'est tout à fait normal. Ce qui n'est pas normal, c'est que l'ouvrier de la Lyonnaise des Eaux de Casablanca, récemment baptisée Lydec, Délégation de Ben M'Sick Sidi Othmane, casse tout sur son passage. Pour couper l'eau, il provoque une fuite au niveau du robinet d'arrêt. L'abonné paye le jour même en début d'après-midi. On lui promet qu'un technicien passera à cinq heures. Celui-ci ne passe qu'à 18h, et il n'a pas ramené le robinet que son collègue a confisqué. «Je repasserai demain à 9h», dit-il.
    Rendez-vous marocain, il ne passe qu'à 11h30. Mais il n'a toujours pas ramené son robinet. «J'ai celui d'un autre abonné, je vais l'utiliser en attendant». Oui mais, «en attendant», la fuite d'eau n'est toujours pas réparée. Deux jours plus tard, toujours pas de technicien.
    Chez les voisins, notre premier ouvrier avait, au passage, cassé le compteur d'électricité. Mais ils ont eu beaucoup plus de chance, il a été réparé le jour même.

    Retrouvez dans la même rubrique

    • SUIVEZ-NOUS:

    • Assabah
    • Atlantic Radio
    • Eco-Medias
    • Ecoprint
    • Esjc