×
  • Compétences & RH
  • Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs Les Grandes Signatures Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste Docs de Qualité Enquête de Satisfaction Chiffres clés Prix de L'Economiste 2019 Prix de L'Economiste 2018 Perspective 7.7 milliards Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière
    Economie

    Rabat/Baccalauréat
    Le lycée Moulay Youssef cartonne

    Par L'Economiste | Edition N°:3331 Le 02/08/2010 | Partager

    . Un taux de réussite de plus de 91% . Sur les 6 Marocains admis à Polytechnique, 4 sortent de ce lycéeAVEC les très bons résultats obtenus cette année pour les différents cycles, le lycée Moulay Youssef de Rabat confirme son statut d’établissement d’excellence. Si on commence par le secondaire, le taux global de réussite a été de 98,68%. La même performance est réalisée pour le baccalauréat avec un taux de réussite général de 91,30%, contre 49% sur le plan national. Pour les filières scientifiques, les taux frôlent les 100%, surtout pour la branche mathématiques B (98,96%). Les mathématiques A et sciences physiques affichent respectivement 96 et 94,12%. Beaucoup de lauréats intégreront les classes préparatoires au lycée Moulay Youssef. Etablissement réputé aussi pour ses performances dans les concours d’accès aux grandes écoles d’ingénieurs nationales où françaises. Pour les premières, le taux de réussite enregistré cette année par les candidats de Moulay Youssef a été de 99,06%. Quant aux concours français, 4 étudiants du lycée (sur les 6 reçus à l’échelle nationale) ont été admis à Polytechnique. Pour les autres écoles, on attend la publication des résultats définitifs pour 32 étudiants qui ont réussi les épreuves de l’écrit pour le concours de l’Ecole Centrale. Et le même nombre pour les Mines et Ponts et Chaussées. «Cette performance est le fruit des efforts des enseignants, des élèves et de leurs parents ainsi que l’administration», indique le directeur du lycée. Ce dernier rappelle l’organisation des cours de soutien au profit des candidats du baccalauréat. De même que des rencontres de concentration pour la préparation des étudiants des classes préparatoires.Des efforts ont été également déployés pour améliorer leurs conditions d’hébergement. En effet, le vieux lycée de la capitale y compris son internat a bénéficié d’un coup de lifting après la réalisation des travaux de rénovation qui ont duré plus de deux ans. Ces travaux, d’un coût de près de 12 millions de DH, seront complètement achevés avant la rentrée scolaire prochaine.


    Effectifs

    SUR le plan national, le lycée Moulay Youssef a été choisi avec quelques établissements comme un lycée d’excellence à partir de l’année scolaire prochaine. Cette décision a été mal appréciée par les enseignants et les parents des élèves. Avec ce nouveau label, on réduit le nombre de classes et on exige des moyens très élevés. Pour le tronc commun, seuls 5 élèves ont été inscrits dans la filière technologie et personne pour celle de la littérature. «Le lycée Moulay Youssef a été toujours un lycée d’excellence avec même 40 élèves par classe, pourquoi donc réduire l’effectif à 24», s’interroge un ancien professeur du lycée.Nour Eddine EL AISSI

    • SUIVEZ-NOUS:

    • Assabah
    • Atlantic Radio
    • Eco-Medias
    • Ecoprint
    • Esjc