×
  • Compétences & RH
  • Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs Les Grandes Signatures Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste Docs de Qualité Enquête de Satisfaction Chiffres clés Prix de L'Economiste 2019 Prix de L'Economiste 2018 Perspective 7.7 milliards Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière
    Courrier des Lecteurs

    Pression à la hausse sur l'action Maghrebail

    Par L'Economiste | Edition N°:289 Le 17/07/1997 | Partager

    Le compteur de la SBVC vient de marquer 49 sociétés avec l'introduction de Maghrebail. L'OPV a été souscrite près de 18 fois. Il s'agit d'un accueil très favorable pour la deuxième société de leasing à avoir franchi le sas de la bourse.


    Les souscripteurs à l'OPV de Maghrebail se sont contentés d'un maigre paquet d'actions. La raison: les 205.064 actions mises en vente ont été demandées 17,74 fois, soit un volume de 3.637.163 titres émanant de 25.840 souscripteurs. La part réservée aux non-institutionnels a été souscrite 23 fois et celle destinée aux institutionnels 13 fois. Le pourcentage de satisfaction est donc faible. Il est respectivement de 4,41 et 7,80%.
    En définitive, les prétendants à la première tranche ne recevront que 4 actions au mieux et 3 pour certains du fait que les rompus seront réaffectés en fonction du volume de demande de chaque souscripteurs. D'après les règles d'attribution, ils devaient recevoir chacun un nombre d'actions égal au volume de la première tranche rapporté au nombre de souscripteurs au cas où il dépasserait 3.417. Ce fut bien le cas. Au total, il a été enregistré une demande totale de 2.322.707 titres émanant de 25.700 souscripteurs.
    Côté institutionnel, la demande formulée a atteint 1.314.456 actions de 140 organismes dont 44 étrangers. «Cette présence étrangère prouve que l'intérêt pour le Maroc est toujours intact», se félicite M. Amyn Alami, président de la SBVC. Un minimum garanti n'avait pas été fixé. Le nombre d'actions attribuées est alloué au prorata des demandes suivant la règle de la proportionnalité.

    M. Mohamed Amine Bengeloun, président de Maghrebail, se dit «surpris par cet engouement». Il est vrai que l'OPV a été initiée au moment où la Bourse manifestait des difficultés à reprendre une progression plus soutenue. De plus, l'émission de BSF de Crédit Eqdom, l'emprunt du CIH et du Trésor ont drainé une importante masse de liquidités. Cependant, l'intérêt du marché pour du papier neuf a pesé sur ces données. Par conséquent, l'action Maghrebail a été l'une des plus demandées parmi les dernières OPV.
    Selon CFI (Casablanca Finance Intermédiation), le succès de l'opération est attribué «à la notoriété préexistante de l'opération, aux performances de la société, à la rigueur de gestion et à la confiance dans le management». Ces conditions réunies, le syndicat restreint de placement composé de la BCM, la BCP, la BMCE, CFI et Attijari Intermédiation pour la première tranche, et uniquement des deux sociétés de bourses pour la seconde, n'a pas eu de difficultés à placer les 205.064 actions. Selon M. Alami, cette limitation du syndicat de placement était décidée en raison de la taille réduite de l'OPV. Il estime qu'il faudra imaginer la Bourse avec 100 à 150 titres mais non selon la situation actuelle. En d'autres termes, ce choix n'entraîne pas d'effet d'éviction. La multiplication des introductions permettra à un plus grand nombre de sociétés de bourse de participer à de telles opérations.

    Pour l'instant, Maghrebail, considérée comme une valeur de fonds de portefeuille, est sujette à un important ramassage expliqué par le faible taux de satisfaction. Au lendemain de son introduction, jeudi 10 juillet, le cours a fortement grimpé en cession directes pour atteindre 550 DH, dans un volume de 2.000 titres, soit une progression de 37,5% par rapport à son cours d'introduction (400 DH). Au total, 11.980 actions avaient changé de main durant la même séance. Compte tenu du niveau élevé de la plupart des cours, il est permis de penser que Maghrebail sera encore très sollicitée.

    Alié Dior NDOUR

    • SUIVEZ-NOUS:

    • Assabah
    • Atlantic Radio
    • Eco-Medias
    • Ecoprint
    • Esjc