×
  • Compétences & RH
  • Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs Les Grandes Signatures Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste Docs de Qualité Enquête de Satisfaction Chiffres clés Prix de L'Economiste 2019 Prix de L'Economiste 2018 Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière
    Economie

    Port de Tanger: 6,2 milliards de DH pour la reconversion

    Par L'Economiste | Edition N°:3421 Le 10/12/2010 | Partager

    . Objectif, faire de la ville une destination de croisières . Mise en place d’un téléphérique reliant la ville au port Jackpot pour Tanger et son port. L’ancien port de la ville devra retrouver une seconde jeunesse. C’est jeudi 9 décembre que le projet de reconversion a été présenté devant le Roi. Ce sont ainsi 6,2 milliards de DH qui seront investis dans le cadre de ce méga-projet qui ne concerne pas que ce port mais une bonne partie de la baie de Tanger. Le port en lui-même sera reconverti de manière progressive à partir de mars prochain. Le travail concernera près de 84 hectares de terre-pleins destinés à recevoir des équipements touristiques et d’animation. L’objectif est de faire de Tanger une destination phare en matière de croisières avec 300.000 croisiéristes à fin 2016, 750.000 en 2020. Le port sera doté de trois postes à quai capables d’accueillir les plus grands paquebots. En plus de la mise en place d’une marina au standard international de 1.600 anneaux. Ce travail ne sera possible que via le transfert de plusieurs autres activités, notamment industrielles, déjà entamé, ou celles de la pêche artisanale, qui sera lancé incessamment. Pour ces derniers, un port dédié sera installé avec une capacité triple de celle du port actuel en matière d’accueil des bateaux de pêche. Comme déjà annoncé par L’Economiste, le transport de passagers maintiendra sa présence au port de Tanger avec la mise en place d’un terminal à passagers dédié avec une gare maritime modernisée. Au grand bonheur des opérateurs touristiques, un musée sera créé assorti d’un palais des congrès de 1.500 places, un vieux rêve que la ville caresse depuis des années. A noter que la reconversion se fera en respect de l’environnement du site. Les installations emblématiques du port seront de ce fait conservées, c’est le cas de la muraille et de différents bâtiments jouxtant le périmètre portuaire. Enfin, cerise sur le gâteau, le site sera desservi par un téléphérique. Ce dernier devra assurer une liaison directe entre le centre de la ville, le port et l’ancienne médina, la kasbah. Il permettra de transporter près de 3.000 personnes par heure sans nuisances et dans un total respect de l’environnement. A noter que pour mener à bien ces travaux, une société dédiée a été créée. Il s’agit de la Société d’aménagement pour la reconversion de la zone portuaire de Tanger-ville, dont le président-directeur général est Abdelouafi Laftit. Ali ABJIOU

    • SUIVEZ-NOUS:

    • Assabah
    • Atlantic Radio
    • Eco-Medias
    • Ecoprint
    • Esjc