×
  • Compétences & RH
  • Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs Les Grandes Signatures Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste Docs de Qualité Enquête de Satisfaction Chiffres clés Prix de L'Economiste 2019 Prix de L'Economiste 2018 Perspective 7.7 milliards Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière
    Affaires

    Plan Azur/Oued Chbika
    La commercialisation démarre

    Par L'Economiste | Edition N°:3332 Le 03/08/2010 | Partager

    . Les travaux de la première tranche lancés en octobre. Ils concerneront la réalisation de 8 hôtels et 1.851 unités résidentielles . Une marina, un golf et une médina à livrer également en 2015DU nouveau pour le méga-projet touristique Oued Chbika, à Tan-Tan. La commercialisation de la première tranche est annoncée pour la semaine prochaine. Oued Chbika Développement, filiale du groupe Orascom Development Holding, devrait bientôt obtenir le permis de lotir. «Le lancement des travaux devrait intervenir en octobre ou novembre prochain sur une superficie d’environ 500 hectares», indique Kenza Grefft-Alami, directrice marketing de Oued Chbika Développement. Et d’ajouter: «Le démarrage du chantier reste, toutefois, tributaire de l’octroi du permis de lotir». Trois ans après la signature du contrat de joint-venture, Orascom Development (65%) et CDG Développement (35%) réaffirment leur engagement pour le développement de la future ville touristique Oued Chbika, l’une des trois stations balnéaires du plan «Azur extension». «Le projet, dont le coût s’élève à 6 milliards de DH, avance sûrement», indique-t-on auprès de CDG Développement. Outre une marina de 100 anneaux, la première phase du projet, qui devrait être achevée en 2015, concernera la réalisation de cinq hôtels 5 étoiles, trois hôtels 4 étoiles, 1.851 unités résidentielles, un parcours de golf de 27 trous, une médina, un musée, un quartier de l’artisanat et des commerces. Des restaurants, un centre de fitness, un spa, un cinéma, une unité médicale et un centre de congrès sont également au menu. La réalisation des unités hôtelières devrait augmenter la capacité litière nationale de 7.500 lits.La superficie des unités résidentielles variera entre 80 et 180 m2 pour les appartements, entre 300 et 500 m2 pour les villas et entre 120 et 250 m2 pour les riads. Le prix des appartements est fixé à 2 millions de DH en moyenne. Les villas coûteront entre 7,6 millions et 12,8 millions de DH. Quant aux riads, ils seront proposés à partir de 2,6 millions de DH. Oued Chbika Développement mettra en vente également des haciendas (terrains à construire sur une durée de 10 ans) de 4.000 à 5.000 m2 à partir de 1,8 million de DH. A 50 kilomètres de Tan-Tan et d’une superficie totale de 1.500 hectares, Chbika devra non seulement renforcer le potentiel touristique de la région sud et les zones côtières du Maroc, mais aussi promouvoir les activités économiques par la création de 2.500 emplois directs et 12.500 indirects à l’issue de la première phase.L’authenticité architecturale et la position stratégique d’Oued Chbika entre l’océan atlantique et les dunes du Sahara feront du projet l’une des plus importantes destinations touristiques du Maroc. «Comme dans tous nos projets, nous nous sommes engagés à intégrer des pratiques d’environnement durable. Notre ambition est de fournir ce resort avec une infrastructure qui répondra idéalement à un mode de vie respectueux de l’environnement», souligne Ulrich Floersch, directeur général d’Oued Chbika Développement.


    Carte de visite

    LE groupe Orascom Development Holding, qui détient 65% du capital d’Oued Chbika Développement, est un développeur leader de villes entièrement intégrées qui comprennent des hôtels, villas et appartements privés, des équipements de loisirs tels que des terrains de golf, des marinas et des infrastructures de soutien. Le portefeuille de projets diversifié d’Orascom Development est réparti sur 9 pays (Egypte, Jordanie, Emirats arabes unis, Oman, Suisse, Maroc, Royaume-Uni, Monténégro et la Roumanie), l’accent étant mis sur les villes touristiques et, récemment, le logement social. Le groupe dispose de quatre projets en cours: El Gouna, le projet phare, est une ville à part entière sur la côte de la mer Rouge (Egypte). Taba Heights, sur la péninsule du Sinaï (Egypte), est la deuxième destination touristique du proupe conçue selon le Business Model d’El Gouna. The Cove (Ras Al Khaimah, Emirats arabes unis) est la première expérience du groupe en développement de projet en dehors de l’Egypte. Bouchra SABIB

    • SUIVEZ-NOUS:

    • Assabah
    • Atlantic Radio
    • Eco-Medias
    • Ecoprint
    • Esjc