×
  • Compétences & RH
  • Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs Les Grandes Signatures Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste Docs de Qualité Enquête de Satisfaction Chiffres clés Prix de L'Economiste 2019 Prix de L'Economiste 2018 Perspective 7.7 milliards Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière
    Culture

    Parution: Zizouna, l’histoire d’une prostituée pas comme les autres

    Par L'Economiste | Edition N°:3339 Le 12/08/2010 | Partager

    . L’ouvrage est disponible en Europe mais censuré au Maroc . Des milliers d’exemplaires imprimés «Zizouna», cet ouvrage est paru récemment à Paris aux éditions «Les points sur les i». Il a été retenu pour le Prix Ulysse de la littérature, qui sera décerné en novembre prochain. L’auteur, Jaouad El Benaïssi, a tout juste 30 ans et c’est son premier roman. Ce jeune juriste, qui a passé toute son enfance et son adolescence à Sefrou, est aujourd’hui responsable du département juridique pour la CGI à Rabat. L’histoire du livre est celle de Zizouna, une jeune fille sourde et muette, abandonnée très jeune sur un trottoir à Sefrou et recueillie par une famille juive dans le vieux quartier du Mellah. Quelque temps après, la famille part en Israël en abandonnant la pauvre fille, qui se retrouve seule, happée par des réseaux de prostitution, des proxénètes, et victime d’agressions physiques et morales. Zizouna, qui ne connaît pas son vrai nom, n’est pas comme les autres. C’est une prostituée un peu spéciale, qui vit dans une société que Jaouad El Benaïssi considère comme «en marge de l’évolution du monde». Dans cet ouvrage, l’auteur décrit le quotidien d’une immense majorité de Marocains, qui vivent dans la misère, l’analphabétisme et l’ignorance. Les noms des personnages et les évènements sont inventés de toutes pièces. «Il s’agit d’une pure fiction, mais je décris des situations réalistes», explique l’auteur, qui a mis près d’un an et demi pour écrire ce livre et s’est déjà attelé à la rédaction d’un second ouvrage «La vie expliquée à mon premier amour». L’ouvrage est disponible dans les principaux grands réseaux de distribution en France, en Belgique et au Canada (Virgin, Amazone, Fnac…). Il a été imprimé en plusieurs milliers d’exemplaires et d’après l’auteur, les ventes cartonnent… Malheureusement, il n’est pas encore disponible au Maroc.Cinquante exemplaires sont encore bloqués à la douane de Rabat, le ministère de la Communication tardant à donner son autorisation pour pouvoir faire rentrer le stock sur le territoire marocain. Le sujet a été en effet jugé sensible et le livre a besoin d’un visa d’entrée au Maroc…En attendant, Jaouad El Benaïssi est invité pour des interviews avec la presse et des séances de signature à Paris. Jaouad est titulaire d’un master en droit des affaires obtenu à l’université Pierre Mendès à Grenoble, et d’une licence en droit privé de l’université de Fès. Il a déjà exercé comme journaliste «free lance» spécialisé dans la culture, les arts ainsi que les questions relatives à la laïcité, l’islamisme et l’intégrisme religieux. Il est vice-président de la Fondation Casablanca Art et Culture, Fondateur du Café littéraire de Casablanca, membre du conseil d’administration de la Fondation Jet Energy à Casablanca. Il a participé de nombreuses fois à des meetings et conférences relatifs aux questions portant sur le développement culturel, la jeunesse et la lutte contre l’islamisme et l’intégrisme religieux.Nadia BELKHAYAT

    • SUIVEZ-NOUS:

    • Assabah
    • Atlantic Radio
    • Eco-Medias
    • Ecoprint
    • Esjc