×
  • Compétences & RH
  • Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs Les Grandes Signatures Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste Docs de Qualité Enquête de Satisfaction Chiffres clés Prix de L'Economiste 2019 Prix de L'Economiste 2018 Perspective 7.7 milliards Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière
    International

    Nouvelle tension entre Washington et Pékin

    Par L'Economiste | Edition N°:3344 Le 19/08/2010 | Partager

    . La stratégie militaire chinoise au détroit de Taiwan mise en causeSuite à la publication du rapport annuel du Pentagone sur la défense chinoise, la réaction de la chine ne s’est pas faite attendre. «Nous demandons aux Etats-Unis de cesser les remarques et les gestes qui ne sont pas bénéfiques à la confiance mutuelle entre les deux Armées et aux relations sino-américaines», a indiqué Geng Yansheng, porte-parole du ministère de la défense. Le rapport rendu public cette semaine, fait preuve d’une certaine préoccupation face à la stratégie militaire chinoise dans le détroit de Taiwan. Selon le Pentagone, l’expansion rapide des forces armées chinoises a pour objectif de «prévenir, retarder ou nier» la possibilité d’un soutien américain à Taiwan en cas de conflit.Le document décrit avec précision un rapport de force évoluant de plus en plus en faveur de Pékin dans le détroit et critique «l’extrême secret» qui entoure les intentions chinoises. Il note également qu’une capacité accrue à déployer une attaque rapide par surprise, et à maintenir un embargo maritime autour de l’île, est en phase de préparation même si elle reste insuffisante. Il souligne aussi la sophistication accrue de l’outil militaire chinois. Il assure en outre que la Chine développe sa capacité de frappe en Asie bien au-delà de Taïwan, jusqu’à l’île américaine de Guam dans le Pacifique.La presse chinoise a réagit vigoureusement à ce rapport «pas très professionnel» et «agressif». «Il utilise des termes ambigus, sans preuve solide», estime Ni Feng, chercheur à l’Académie des sciences sociales.A en croire le porte-parole du ministère de la défense, «Le développement militaire de la Chine est raisonnable et approprié. Il est destiné à sauvegarder la souveraineté et la sécurité nationale ainsi que l’intégrité territoriale. Il vise ainsi à permettre à la Chine de se conformer aux développements rapides sur le plan militaire dans le monde».Pour sa part le Taïwan a dit suivre de près le renforcement militaire chinois. «La Chine n’a pas abandonné l’idée de l’utilisation de la force contre Taïwan et nous suivons de près ses développements militaires», a déclaré le porte-parole du ministère de la Défense Yu Sy-tue. «Espérant que les Etats-Unis continueront à fournir à Taïwan des armes défensives notamment des chasseurs F-16 CD», a-t-il ajouté.Pour Wong Ming-hsien, le directeur taïwanais de l’Institut des relations internationales et des études stratégiques, il est absolument nécessaire pour Taiwan de construire une capacité d’auto-défense forte et de faire preuve d’un esprit de défense déterminé.Joseph Wu, ancien ministre des Affaires continentales et ancien représentant aux Etats-Unis, a souligné que, malgré la politique de détente instaurée par Ma Ying-jeou, le président de la République, la Chine n’a jamais renoncé à l’usage de la force contre l’île.I. B.

    • SUIVEZ-NOUS:

    • Assabah
    • Atlantic Radio
    • Eco-Medias
    • Ecoprint
    • Esjc