×
  • Compétences & RH
  • Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs Les Grandes Signatures Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste Docs de Qualité Enquête de Satisfaction Chiffres clés Prix de L'Economiste 2019 Prix de L'Economiste 2018 Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière
    Enquête

    L'OFPPT rafle la mise au concours général

    Par L'Economiste | Edition N°:560 Le 28/07/1999 | Partager

    · Impression automatique des oeufs, locomotive filoguidée, récolteuse de pommes de terre les lauréats de l'Office ont donné libre cours à leur imagination

    · Sur les 42 prix attribués, 34 l'ont été à l'Office


    Une «M'hancha» aux cailles, une daurade «kadra» et du «beghrir» farci aux fruits de saison Ce mélange combinant cuisine classique et art culinaire marocain, a valu à l'ITA (Institut de Technique Appliquée) hôtellerie et restauration de Casablanca le premier prix cuisine au concours général des meilleurs projets.
    Organisée par filière, cette compétition fait concourir l'ensemble des centres de formation professionnelle de tous les départements formateurs tels ceux du Ministère de l'Intérieur, des Travaux Publics ou encore des Mines. Les lauréats de l'Office de la Formation Professionnelle et de la Promo-tion du Travail (OFPPT) ont mul- tiplié d'ingé- niosité pour remporter le plus grand nombre de prix. Ils ont ainsi obtenu 34 prix sur les 42 attribués dans le cadre de ce concours général. Le même score avait été enregistré les autres années. Les filières électronique, électricité, froid et climatisation, électromécanique et construction métallique notamment ont raflé la plupart des récompenses proposées.

    Sur la liste des premiers prix remportés par les centres de formation relevant de l'Office, figurent différents projets. Il s'agit pour l'électronique d'un système de surveillance. Fonctionnant grâce à des capteurs branchés à une carte interface, ce procédé déclenche une sirène en cas d'anomalie.
    Pour ce qui est de la filière électricité, le premier prix est allé à un poste de triage de pièces de différentes matières suivant leur dimension géométrique. En outre, une machine de déverdissage de fruits a, elle, remporté le premier prix de la filière froid et climatisation.
    Autres projets primés, une planteuse d'arbustes, une récolteuse de pommes de terre ou encore une installation automatique de conditionnement et l'ensachage du sel alimentaire. Exposés au complexe de formation professionnelle à Aïn Borja à Casablanca, nombre de ces créations ont été parrainées par des entreprises.
    Les prix ont été ensuite attribués dans le cadre des concours régionaux. Ceux-ci font participer l'ensemble des établissements de l'Office.
    Parallèlement à ces compétitions internes, l'Office devra sous peu s'apprêter à la compétition internationale. Ayant déposé sa candidature pour représenter le Maroc à l'Organisation Mondiale de Formation Professionnelle (IVTO), il participera en novembre prochain à la 35ème édition des Olympiades Professionnelles aux côtés de 34 pays. L'Office fera concourir trois lauréats aux épreuves d'électronique, du froid et climatisation et du plâtre.

    Malika EL JOUHARI

    • SUIVEZ-NOUS:

    • Assabah
    • Atlantic Radio
    • Eco-Medias
    • Ecoprint
    • Esjc