×
  • Compétences & RH
  • Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs Les Grandes Signatures Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste Docs de Qualité Enquête de Satisfaction Chiffres clés Prix de L'Economiste 2019 Prix de L'Economiste 2018 Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière
    Entreprises

    Lingerie féminine : Triumph International crée une filiale commerciale

    Par L'Economiste | Edition N°:248 Le 03/10/1996 | Partager


    Triumph International, multinationale allemande de lingerie féminine, a installé une filiale commerciale au Maroc. Objectif: profiter d'un large marché interne mais aussi attaquer les pays d'Afrique et du Maghreb.


    Triumph International vient de créer une antenne commerciale au Maroc. Inter Fashion, qui a commencé ses activités en juillet 1996, a pour mission de promouvoir la lingerie féminine de la firme allemande auprès des consommatrices marocaines. Elle dépend directement de la maison mère et est chargée de la commercialisation des produits Triumph qui sont importés d'Allemagne. Il est à signaler que Modis Maroc, société de textile, exporte des produits Triumph qu'elle confectionne dans son usine de Fès.
    Selon M. Rachid Hamdad, de l'agence Alif Communication, les études effectuées par les responsables de Triumph International ont démontré que le marché marocain est porteur. D'abord il est large, et ensuite il constitue une «tête de pont» vers les pays du Maghreb et d'Afrique. Le Maroc dispose d'une population féminine nombreuse et les prix des soutiens-gorge et des culottes sont très abordables. D'ailleurs, «le principe de base de Triumph International est de mettre à la portée du plus grand nombre de femmes des produits de qualité, faits dans des matières nobles», indique M. Rachid Hamdad. La méthode de commercialisation reflète également cet esprit.
    Les distributeurs seront soigneusement sélectionnés et bénéficieront d'une assistance commerciale de Inter Fashion, qui mettra à leur disposition un stock sur place, ce qui réduira les délais d'approvisionnement. Chez chaque vendeur, un espace sera aménagé spécialement pour les produits Triumph. Les vendeurs seront en outre formés. Il ne s'agit pas de vendre n'importe quel produit et n'importe comment. Ils doivent pouvoir conseiller les clientes sur les produits qui leur conviennent le mieux. Inter Fashion compte utiliser toute la panoplie de promotion: présentoirs, publicité sur le lieu de vente et posters, en plus de la publicité grand média «pour renforcer l'impact de la marque sur les prospects», précise M. Hamdad. Et pour commencer, des publi-rédaction-nels ont été publiés dans la presse.
    La stratégie marketing de la marque allemande consiste à proposer différentes gammes d'un même produit, chacune étant censée convenir à une situation différente. Exemple: le remonte-fesse Triumph qui a reçu, selon M. Hamdad, un accueil favorable lors du salon de la lingerie féminine de Paris, ou les slips indéformables pour modeler de façon efficace et imperceptible la silhouette.

    Envergure internationale


    Plusieurs vendeurs offrent déjà les produits Triumph. Dix sont situés à Casablanca et six à Rabat. D'autres sont à Agadir, Fès, Kabila, Marrakech, Meknès, Moham-média et Tanger. Tous ces détaillants bénéficieront du soutien de la maison mère. Elle leur donnera l'opportunité de commercialiser les nouveautés au Maroc en même temps que dans les pays européens. Triumph International vend quelque 200 millions d'unités par an dans plus de 120 pays et réalise un chiffre d'affaires de l'ordre de 1,3 milliard de Dollars. Ses usines à travers le monde emploient 30.000 personnes.La firme allemande a été créée en 1886. En 1902 elle est enregistrée sous le nom de Triumph, puis en 1948 elle devient Triumph International pour refléter son envergure internationale.
    Entre 1954 et 1968, des filiales sont installées dans 21 pays dont 13 en Europe, 7 en Asie et une au Liban. En 1968, la désormais multinationale acquiert la Fabrica de Filio au Brésil. Les ventes s'élèvent alors à 225 millions de Dollars et les employés sont au nombre de 19.000. D'autres filiales de production, de commercia-lisation et d'exportation viennent s'ajouter aux précédentes, aux Philippines, Thaïlande, Indonésie, Chili.

    Hakim ARIF

    • SUIVEZ-NOUS:

    • Assabah
    • Atlantic Radio
    • Eco-Medias
    • Ecoprint
    • Esjc