×
  • Compétences & RH
  • Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs Les Grandes Signatures Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste Docs de Qualité Enquête de Satisfaction Chiffres clés Prix de L'Economiste 2019 Prix de L'Economiste 2018 Perspective 7.7 milliards Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière
    De bonnes sources

    Les scoops du jour

    Par L'Economiste | Edition N°:3430 Le 23/12/2010 | Partager

    . NominationSM le Roi a nommé, hier mercredi, Abdelhak Lamrini historiographe du Royaume ainsi que Jawad Belhaj, directeur du Protocole royal et de la Chancellerie.. Bourse: Retour à des volumes non doublésLes volumes échangés jusque-là sur la place casablancaise faisaient l’objet d’une double comptabilisation (achat et vente). A partir du 03 janvier, les transactions seront enregistrées dans un seul sens, soit à l’achat, soit à la vente. Cette méthode de comptabilisation est celle reconnue par la World Federation of Exchanges dont la Bourse de Casablanca est membre depuis peu. . Diac Salaf: «La suspension a trop duré»Jouahri juge anormal de laisser une valeur suspendue en Bourse depuis autant de temps. En réponse à une question sur le rapprochement entre Diac Salaf et Crédit Agricole du Maroc, le gouverneur estime qu’un tel délai (la valeur est suspendue depuis le 15 octobre) ne fait pas partie des règles usitées». . Prix de l’intégrité (suite)L’affaire de la non-remise du prix de l’intégrité à Chakib El Khyari tourne au feuilleton et à la polémique, polémique qui touche aussi l’association Transparency, qui a dû se donner un délai de 48h pour publier un communiqué, suite à la réunion du 21 décembre au soir (cf. L’Economiste des 21 et 22 décembre 2010). La polémique est née du fait que le récipiendaire est un militant associatif dénonçant le trafic de drogue et la corruption qu’il engendre et que El Khyari est aussi accusé d’avoir été un informateur de la diplomatie espagnole; ce qui avait donné lieu à des expulsions, expulsions que l’Espagne n’avait nullement contestées. Des affaires dans l’affaire donc, et ce, dans un contexte trouble bien de nature à alimenter les polémiques. En tout état de cause, à l’heure où nous mettions sous presse, le communiqué de Transparency n’était toujours pas publié. Par ailleurs et contrairement à des rumeurs courant dans les milieux associatifs, le «prix spécial» qui devait être remis à Me Abderrahim Berrada n’est pas contesté.. Fonction publique: Le nouveau statut définitivement adoptéComme annoncé dans l’édition de L’Economiste du mardi 21 décembre, la seconde Chambre du Parlement a définitivement adopté le nouveau statut de la fonction publique. Un projet qui était bloqué au Parlement depuis quatre ans. Parmi les nouveautés du statut de la fonction publique, la mise à niveau des congés annuels et de maternité, la généralisation des concours d’accès à l’emploi, la mobilité fonctionnelle et géographique, la mise à disposition syndicale… Le texte devra retourner à la première Chambre du Parlement pour une seconde lecture avant sa publication au Bulletin officiel.. Fuel industriel: Démantèlement d’un réseau clandestinA l’heure où nous mettions sous presse, difficile d’évaluer le nombre de tonnes de fuel industriel détournées par un réseau de chauffeurs-livreurs dont un roulant pour Afriquia, démantelé dans la zone industrielle d’El Jadida. Deux grandes entreprises industrielles dont Settavex sont concernées. Le manège consistait pour ces livreurs, de connivence avec des salariés des entreprises concernées, à ne déverser qu’une partie de leur cargaison et le reste est revendu dans des circuits informels, «apparemment» bien organisés. Les receleurs seraient des industriels ayant pignon sur rue dans d’autres zones d’activité ou des exploitants de hammams traditionnels surtout. L’affaire serait entre les mains de la police judiciaire d’El Jadida. . Code de la route: Le nombre d’infractions en baisseLe nombre d’infractions enregistrées à fin novembre s’est établi à 59.383 contre 84.279 en octobre de la même année. Un nombre largement inférieur à celui enregistré au cours de la même période de 2009 (100.000) et sans contrôle par les radars fixes. En fait, cette baisse s’explique par le retard de livraison des radars portatifs. De plus, le mois de novembre a enregistré 4.888 accidents, dont 225 mortels. Par ailleurs, 32.000 amendes ont été infligées au cours du mois de novembre.. 5,1 milliards de DH pour l’axe ferroviaire Tanger-MarrakechLa Banque africaine de développement (BAD) a approuvé un prêt de 300 millions d’euros (plus de 3,3 milliards de DH) au Maroc pour augmenter la capacité de l’axe ferroviaire Tanger-Marrakech. D’un coût estimatif total d’environ 5,1 milliards de DH, le projet est une composante du programme national d’investissements ferroviaires d’un montant total de 12,8 milliards de DH pour la période 2010-2015.. Outsourcia prend pied en FranceOutsourcia vient d’acquérir 85% du capital d’Ascom, opérateur de centres d’appels. L’opération se fera en 2 temps, en ce mois de décembre et à mars 2011. Le montant exact de cette seconde tranche sera déterminé en fonction des résultats de l’exercice d’Ascom qui sera clôturé au 31 décembre, selon un multiple de valorisation déjà prédeterminé dans notre contrat d’acquisition. Les 15% non acquis resteront détenus par les dirigeants actuels pendant une certaine période de lock-up, suite à laquelle ces actions seront échangées contre des actions d’Outsourcia, qui devrait donc détenir à terme 100% du capital de la société.. Banque islamique: Les précisions de Jouahri Le gouverneur de BAM est catégorique: «Dar Assafaa n’a pas accès à l’épargne publique». Elle peut, seulement, la collecter pour le compte de sa maison mère Attijariwafa bank. Elle a même la possibilité d’intégrer un partenaire étranger dans son tour de table comme l’a laissé entendre Jouahri. Mais, dans le cadre de Casa Finance City et de la révision des agréments, «nous pourrons peut être évoluer vers des établissements qui font ce genre d’opérations» . Chaises musicales chez FinatechLe conseil d’administration de Finatech Group SA vient de nommer un nouvel organe de gouvernance. Une décision qui a été prise le 9 décembre. Ainsi, Amine Echcherki a été nommé au poste de président directeur général en remplacement de Rachid Sefrioui. A travers sa nouvelle responsabilité, Amine Echcherki sera accompagné de Zouheir Bensaïd et Hicham El Amrani, désignés administrateurs. Pour sa part, Abdou Bensouda poursuivra son mandat d’administrateur de la société.. Tanger: Les précipitations font craindre le pireLes récentes précipitations qui se sont abattues sur la région de Tanger ont fait plus de peur que de mal. Ce sont en effet de fortes averses accompagnées de violents vents d’est qui ont balayé la ville et sa région depuis mardi soir, mais sans provoquer d’inondations ni de perturbations notoires. Les efforts conjugués des différents services dont les équipes d’Amendis, ont permis de réduire les nuisances au minimum. Au niveau de la zone industrielle de Moghogha, le niveau des eaux a augmenté lors de la nuit de lundi à mardi sans pour autant provoquer de débordements ni de dégâts d’eau.. Le temps se stabilise à partir d’aujourd’hui Des averses orageuses touchent, depuis hier mercredi et jeudi, plusieurs régions du Maroc, en particulier au nord du pays, indique la direction de la Météorologie nationale. La journée de mercredi a connu des vents forts d’une vitesse estimée de 55 à 95 km/h, qui ont touché plusieurs villes. Des averses toucheront les régions et wilayas de Fès, Meknès, Taza, Al Hoceima, Sefrou, Al Hajeb, Ifrane, Rabat-Salé et Taroudant. La Météorologie nationale signale que le temps va se stabiliser à partir d’aujourd’hui après-midi.

    • SUIVEZ-NOUS:

    • Assabah
    • Atlantic Radio
    • Eco-Medias
    • Ecoprint
    • Esjc