×
  • Compétences & RH
  • Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs Les Grandes Signatures Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste Docs de Qualité Enquête de Satisfaction Chiffres clés Prix de L'Economiste 2019 Prix de L'Economiste 2018 Perspective 7.7 milliards Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière
    De bonnes sources

    Les scoops du jour

    Par L'Economiste | Edition N°:3429 Le 22/12/2010 | Partager

    . Conseil de gouvernement ce jeudiLe Conseil de gouvernement qui se réunira demain jeudi examinera le projet de loi modifiant et complétant le Dahir relatif à la création de la Caisse nationale de retraites et d’assurances et le projet de décret portant application de la loi relative aux énergies renouvelables. Le Conseil examinera également deux protocoles et un projet de loi par lequel il adopte, sur le principe, ces deux protocoles. Le premier concerne le schéma du tarif préférentiel et le second est relatif aux règles d’origine du système de commerce préférentiel entre les pays membres de l’OCI. . BCP prend une participation dans FertimaBCP rentre dans le capital de Fertima à hauteur de 13% correspondant à 149.500 actions. L’opération se conclura par une reconversion de dette de Fertima en augmentation de capital réservée à la BCP. . Prêt de l’AFD pour les routes ruralesL’Agence française de développement (AFD) vient de consentir un prêt concessionnel de 60 millions d’euros (près de 668 millions de DH) à la Caisse pour le financement routier (CFR) en vue de financer la finalisation du 2e Programme national de routes rurales (PNRR 2). Cette troisième et dernière tranche de financement consacre l’AFD, qui apporte 20% des financements extérieurs, comme l’un des tout premiers contributeurs du PNRR 2, aux côtés de la Banque européenne d’Investissement et de la Banque mondiale. Ce programme, mis en œuvre sous la responsabilité du ministère de l’Equipement et du Transport, a pour objectif de porter à 80% le taux d’accessibilité des zones rurales du Maroc par la construction et l’aménagement de 15.500 km de routes praticables en toute saisons, sur la période 2005-2012. . Vos factures d’électricité vont baisser!Bonne nouvelle pour les consommateurs d’électricité! La Commission des secteurs productifs du Parlement a adopté, mardi 21 décembre, le projet de loi abrogeant le Dahir de 1954, relatif à la tarification électrique. Ce Dahir représentait une injustice au niveau de la tarification car les clients étaient obligés de payer dans la limite d’un forfait même si leur consommation était inférieure. Désormais, ils paieront ce qu’ils consommeront. Les factures d’électricité vont ainsi baisser de 7 à 17% pour 1,33 million de foyers. Le projet de loi devrait être adopté mercredi 22 décembre en séance plénière en même temps que le projet de loi de Finances 2011.. Gestion des déchets solides: Prêt de la BMLa Banque mondiale (BM) octroie un prêt d’un montant de 138,6 millions de dollars (1,1 milliard de DH) pour le deuxième projet de développement du secteur des déchets solides municipaux au Maroc. Une série de projets sont conçus pour donner un soutien financier, renforcer et soutenir l’impact du programme de réforme du secteur des déchets solides au Maroc. . Transparency Maroc Une cérémonie qui risque de devenir une affaire politique. La remise du Prix de l’intégrité au militant associatif, Chakib el Khiyari (emprisonné actuellement), et à l’avocat Abderrahim Berrada, a été encore une fois annulée. Transparency Maroc devait le décerner le 21 décembre à Rabat. Elle a été forcée d’annuler sa cérémonie pour la 3e fois. Prévue au début à l’hôtel Tour Hassan, elle a été transférée au siège de l’ONG (voir L’Economiste du 21 décembre 2010). Car l’établissement leur a demandé une autorisation administrative! Le ministère de l’Intérieur a brandi une fin de non recevoir à leur demande: celle-ci devait «être faite 48h au préalable ». A son grand étonnement, des agents d’autorité ont signifié à Transparency Maroc qu’elle ne peut tenir de «réunion publique» dans son siège. A l’heure où nous mettions sous presse, l’association s’est réuni hier à Rabat pour décider de la suite à donner à cette affaire. L’incident intervient au moment où le Maroc compte accueillir, en 2011 à Marrakech, une conférence internationale sur la lutte contre la corruption. . FNPI /Campagne anti-noir: 350 banderoles distribuées La Fédération nationale des promoteurs immobiliers (FNPI) vient de procéder à la remise de banderoles au titre de la 2e phase de la campagne de déclaration intégrale des prix des transactions immobilières. Ainsi, 350 banderoles ont été distribuées, avec la mention «prix de vente déclaré à 100%», aux membres de la Fédération. Une campagne similaire sera organisée dans les différentes régions du Royaume par la FNPI et ses associations régionales à partir de janvier 2011.. Délais de paiement: Le projet de loi expliqué aux PMELa commission PME/CGEM organise, demain jeudi 23 décembre, en partenariat avec la Pimec (patronat catalan), une réunion plénière. A l’ordre du jour, la présentation de la dernière mouture du projet de loi sur les délais de paiement. La commission PME dressera également le bilan de ses activités dans le domaine de l’innovation ainsi que le calendrier des prochains ateliers, notamment à Marrakech et Tanger. Pour rappel, la fondation Konrad Adenauer est partenaire avec la commission PME pour sensibiliser les entreprises à l’innovation.. Justice: La grève se poursuitLe monde judiciaire vit au rythme des grèves. En effet, le Syndicat démocratique de la justice (affilié à la à la Fédération démocratique du travail) a lancé depuis le 21 et jusqu’au 23 décembre un nouveau débrayage. Celui-ci fait suite à une grève de 72 heures tenue la semaine dernière. Les adhérents du syndicat prévoient une marche vers le ministère des Finances. La semaine a été même baptisée «semaine de la colère» par les grévistes (cf. www.leconomiste.com). Ces derniers reprochent au ministère d’être à l’origine du blocage de la réforme du statut des greffiers. Cette réforme va coûter 480 millions de DH à l’Etat. Or le ministère des Finances n’en a accordé que la moitié. . Les petits taxis s’interdisent le centre-villeLes petits taxis ne veulent plus prendre de passagers pour le centre-ville de Casablanca. Motif, les bouchons infernaux. La situation a en effet empiré après les dernières intempéries. En plus des travaux du tramway, les dégâts des pluies diluviennes rendent la circulation difficile. Du coup, faire une course à 20 DH pour une heure de trajet (alors qu’il en faut moins) a fini par dissuader les petits taxis. Ces derniers préfèrent ainsi circuler dans les quartiers périphériques de la métropole économique. Légalement, refuser de transporter un client est une pratique hors la loi… mais courante.


    Le Forum de Paris à Casa le 2 février 2011

    C’est sous le thème «Sécuriser la croissance» que se tiendra le prochain Forum de Paris- Casablanca Round, à… Casablanca, le 2 février 2011. L’année dernière, le sujet était «Construire l’après-crise» et avait vu la participation de grands analystes, dont on peut retrouver les propos sur le site de L’Economiste ou sur celui du Forum de Paris (www.leconomiste.com ou www.forumdeparis.org.fr). Rappelons que la «délocalisation» du Forum de Paris (qui se tient chaque printemps dans la capitale française et toujours sous le patronage du président de la République) est une idée du président fondateur, Albert Mallet, le Casablanca Round étant orienté vers les questions économiques.

    • SUIVEZ-NOUS:

    • Assabah
    • Atlantic Radio
    • Eco-Medias
    • Ecoprint
    • Esjc