×
  • Compétences & RH
  • Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs Les Grandes Signatures Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste Docs de Qualité Enquête de Satisfaction Chiffres clés Prix de L'Economiste 2019 Prix de L'Economiste 2018 Perspective 7.7 milliards Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière
    De bonnes sources

    Les scoops du jour

    Par L'Economiste | Edition N°:3334 Le 05/08/2010 | Partager

    . Micro-crédit: 2,9% de prêts à risque chez InmaaAprès la Fondation de la Banque Populaire, la fondation Zakoura, la Fondep et Al Amana, qui avaient communiqué leurs taux de prêts à risque (Cf. L’Economiste du mercredi 28 juillet), c’est autour de l’association Inmaa, une petite structure du micro-crédit de se manifester. Avec un taux de prêts à risque de 2,9% (au-delà de 30 jours de retard), elle dispose d’un portefeuille plus sain que les grandes structures du marché (entre 4 et 15%).. Salafin: Rachat d’actionsLa société de financement Salafin envisage le rachat de ses propres actions. Le programme vise 118.627 actions, soit 4,95% du capital. Il se déroulera du 17 août 2010 au 16 février 2012. La fourchette des prix d’intervention est fixée à un minimum de 550 DH à la vente et un maximum de 850 DH à l’achat. C’est BMCE Capital Bourse qui est chargée de l’enregistrement des opérations.. Bourse: Chute des transactions sur le marché centralLe marché central a enregistré à fin juillet un volume d’affaires de 10,7 milliards de DH en baisse de 46% par rapport au mois précédent. La moyenne quotidienne fléchit de 43,5% pour s’établir à 510 millions de DH. Le marché de blocs fait mieux avec un volume global de 13 milliards de DH dont 11 milliards (+14%) réalisés sur le compartiment actions, relève la Bourse de Casablanca. . Trésor: 1,5 milliard placéLe Trésor a placé, le 4 août, 1,5 milliard de DH sur le marché interbancaire. Portant sur une maturité d’une journée, le placement échoira aujourd’hui. Son taux est de 3,33%.. Les entreprises de presse sur la liste de la CNSS?Une convention cadre entre la CNSS et le ministère de la Communication est envisagée. Objectif, sauvegarder le droit des journalistes dans le cadre de la subvention octroyée au secteur et gérée par le ministère de la Communication. Celui-ci mettra à la disposition de la Caisse la base des données du secteur. Ce qui permettra à l’organisme social d’établir une étude sur le secteur. Il s’agit aussi d’effectuer une analyse particulière des entreprises subventionnées. En clair, la Caisse s’apprête à faire le ménage dans les entreprises de presse. . Agriculture: Six projets en cours à CasablancaAu programme de la campagne agricole 2010-2011, la Direction régionale de l’agriculture du Grand Casablanca prévoit le lancement de trois projets. Il s’agit de l’agrégation sociale pour les élevages des poulets, notamment fermiers et beldis et de l’intensification de la culture du piment fort de la vallée d’Oued El Maleh. Trois autres projets sont aujourd’hui en cours d’étude et de validation. Ils concernent, entre autres, le développement de la culture de la pomme de terre sur une superficie de 3.000 ha. Ce sont des actions qui entrent dans le cadre du plan régional vert et qui prévoit une augmentation de 92% de la production globale à l’horizon 2020.. Akwa Group dans le logement social Après le lancement d’une cimenterie en 2008, le groupe Akwa, s’attaque aux logements sociaux. Le programme prévoit la construction de 5.000 logements dans les villes d’Agadir, Marrakech et Casablanca d’ici 5 ans. Le prix des ventes de ces lots est de 250.000 DH. La filiale du groupe d’Aziz Akhannouch, Akwa Immobilier, vient de démarrer la souscription au programme.

    • SUIVEZ-NOUS:

    • Assabah
    • Atlantic Radio
    • Eco-Medias
    • Ecoprint
    • Esjc