×
  • Compétences & RH
  • Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs Les Grandes Signatures Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste Docs de Qualité Enquête de Satisfaction Chiffres clés Prix de L'Economiste 2019 Prix de L'Economiste 2018 Perspective 7.7 milliards Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière
    De bonnes sources

    Les scoops du jour

    Par L'Economiste | Edition N°:3331 Le 02/08/2010 | Partager

    . Plan solaire: Présélection d’ici le 4 octobre L’agence en charge du plan solaire, Masen, vient de lancer le processus de présélection pour la réalisation de la première phase du complexe solaire de Ouarzazate. Elle consiste en la conception, le financement, la construction, l’exploitation et la maintenance d’une (ou de) centrale(s) d’énergie thermo-solaire d’une puissance minimale de 125 MW, qui devront entrer en exploitation dès 2014. Les soumissionnaires ont jusqu’au 4 octobre prochain pour déposer leur candidature.. ONDA: L’ex-DG interdit de quitter le territoireAbdelhanine Benallou, ex-directeur général de l’ONDA, et son ancien directeur de cabinet, Ahmed Amin Barkallil, sont tous deux frappés d’une mesure d’interdiction de quitter le territoire. C’est la suite judiciaire des conclusions du rapport de la Cour des comptes. Alors qu’il s’apprêtait à embarquer pour Paris le 29 juillet dernier, Amin Berkallil s’est vu signifier par la police des frontières de l’aéroport Mohammed V la mesure préventive. . Marocaine des Jeux: L’américain cède la place au grec Le changement d’opérateur pour la Marocaine des Jeux et des Sports (MDJS) sera effectif le 7 août. L’américain GTech, via sa filiale marocaine OTT, cèdera la place au grec, Interlot. C’est 260 millions de DH économisés en commissions qui allaient être perçues sur les cinq ans. Ce changement «stratégique» exige du nouvel opérateur le développement du chiffre d’affaires de MDJS, du réseau en le portant à terme à 4.500 points de vente contre un peu plus de 1.300 actuellement. L’enjeu: générer 1,5 milliard en cumulés sur 5 ans au profit du fonds pour le développement du sport (FNDS). . S’implanter au MarocLa Chambre française de commerce et d’industrie au Maroc, qui est la plus importante association d’entreprises, met la dernière main à un document «S’implanter au Maroc». Il comporte, outre les habituelles descriptions fiscales, juridiques (très fouillées dans ce document), des données sur les expériences, les meilleures approches… Ce document sera diffusé par Ubifrance, le bras armé de la politique française en matière d’investissement et de commerce hors de l’Hexagone. Il sera disponible vers la fin de l’année 2010, peut-être pour le grand salon France–Expo de Casablanca, prévu pour la deuxième semaine de novembre, du 10 au 13.. Où est passé l’argent?Une enquête (le mot «rapport» est devenu difficile à employer) a été commandée à un bureau d’études pour identifier les canaux de transit ou de distribution de filets sociaux. C’est le ministère de l’Intérieur qui pilote le travail. Entre les divers et multiples programmes (INDH, compensation, Entraide nationale, subventions hors compensation, appui aux ONG, les prêts concédés…), l’Etat ne sait plus exactement ce qu’il dépense sur les secteurs dits sociaux, sans que l’on sache si cet argent est efficace ou pas, ou moyennement, dans la lutte contre la pauvreté.. Ciments du Maroc: Un CA de 1,9 milliard à fin juinAu terme du premier semestre, Ciments du Maroc a enregistré un chiffre d’affaires consolidé de 1,9 milliard de DH en hausse de 4,6% sur un an. Le résultat net ressort pour sa part en évolution de 4% à 557 millions de DH. Au niveau des comptes sociaux, le chiffre d’affaires de l’activité ciment progresse de 8,6% à 1,5 milliard de DH. Le cimentier a annoncé une hausse de 5,8% de ses ventes au premier semestre.. Baisse de l’indice des prix à la production industrielleAu terme du mois de juin 2010, l’indice des prix à la production industrielle a enregistré une baisse de 1,2% dans le secteur des «industries manufacturières». Un recul résultant notamment d’une baisse de 4,4% dans le «raffinage de pétrole». En parallèle, une hausse de 1,4% dans l’«industrie textile», de 0,9% dans la «fabrication de machines et d’appareils électriques» et de 0,3% dans «l’industrie automobile» est relevée. En revanche, dans les «industries extractives», cet indice est en hausse de 0,1% suite à l’évolution des prix du bitume, entre autres, dont l’indice a augmenté de 1,7%. Le Haut-commissariat au Plan signale aussi une stagnation dans le secteur de la «production et distribution d’électricité et d’eau».. Les call-centers se portent bienA fin juin, les recettes à l’exportation des centres d’appels ont totalisé près de 2 milliards de DH contre 1,6 milliard durant la même période en 2009. Ils ont ainsi enregistré une croissance de 19,2% de leurs revenus, selon les derniers chiffres de l’Office des changes. Une bonne nouvelle alors que le gouvernement français s’apprête à dissuader toute délocalisation dans le secteur (voir aussi page 10).

    • SUIVEZ-NOUS:

    • Assabah
    • Atlantic Radio
    • Eco-Medias
    • Ecoprint
    • Esjc