×
  • Compétences & RH
  • Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs Les Grandes Signatures Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste Docs de Qualité Enquête de Satisfaction Chiffres clés Prix de L'Economiste 2019 Prix de L'Economiste 2018 Perspective 7.7 milliards Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière
    De bonnes sources

    Les Scoops de la semaine

    Par L'Economiste | Edition N°:310 Le 25/12/1997 | Partager

    · Marge butane: Pas de changement
    Pas d'actualisation des marges de butane pour tout de suite. La grogne des dépositaires et des distributeurs de GPL est grande. Néanmoins, pas de menace de pénurie pour cette période. En revanche, il y a un grand risque de ralentissement des investissements dans cette filière. Le Groupement des Pétroliers du Maroc compte entreprendre «nonobstant le Ramadan une action d'envergure auprès des hautes autorités publiques», explique My Abdellah Alaoui, président du GPM.

    · Billets de Trésorerie
    La Marocaine Vie Immobilier a procédé à la première émission de BT (billets de trésorerie) pour un montant de 70 millions de DH. L'opération a été entièrement souscrite par sa maison mère, la Marocaine Vie.

    · Deux autres unités chez Kenzi-Hôtels
    Les hôtels Farah Marrakech et Farah Europa Agadir, qui étaient jusqu'à très récemment dans le giron de Safir, sont désormais gérés par Kenzi-Hôtels, et ce depuis le 17 novembre 1997 (Voir P. 22). Plusieurs candidats étaient en compétition pour la reprise de ces établissements, dont de grands noms tels que Movënpick le Suisse, le groupe Accor et la société de gestion Corentia (Malte). L'ancien Farah Safir de Marrakech, qui est dans un état de délabrement, va subir un lifting. Des travaux de rénovation vont y être engagés au cours du premier trimestre 1998 pour un coût estimé à 25 millions de DH.

    · Champions des bébés
    Au cours du premier semestre 1997, les naissances enregistrées par l'Etat Civil se sont accrues de 2,3% en passant de 271.708 à 277.989. Les champions des bébés sont dans l'ordre le Souss-Massa, Marrakech et Casablanca.

    · Certificats négatifs en novembre
    Durant le mois de novembre 1997, le Registre Central du Commerce a examiné 2.260 demandes et accordé 1.542 certificats négatifs. Il enregistre ainsi une baisse de 24% des certificats accordés par rapport au mois d'octobre (2.029) et de 14% par rapport au même mois de l'année dernière.
    Sur les 11 premiers mois de l'année, le RCC a accordé 18.770 certificats, soit une baisse de 3% par rapport à la même période de l'année précédente. La SARL reste en tête avec 56%. Elle est suivie des personnes physiques (34%). La SA se contente d'un 6% et devance de peu la SNC avec 4%.

    · Pharma: Marché en baisse
    Les professionnels de l'industrie pharmaceutique s'attendent à une régression du marché du médicament en 1997. Par classes thérapeutiques, le marché des médicaments hypertenseurs figure parmi ceux qui ont enregistré, depuis le début de l'année, les plus mauvais résultats: 20% de baisse par trimestre. Bien que la tendance a été confirmée auprès de l'AMIP, les raisons de cette baisse demeurent inexpliquées. Le groupement des industriels de la pharmacie se réserve toutefois de «se prononcer d'une manière définitive avant d'avoir examiné les résultats du quatrième trimestre».

    · Opel à Marrakech
    Opel invitera 15.000 conces-sionnaires à Marrakech pour la présentation de son nouveau modèle «Zafira». Originaires de 33 nations, ces visiteurs se rendront par groupes d'environ 800 personnes pour un séjour de trois jours qui s'échelonnera entre le 26 janvier et le 25 février 1998. 5.000 de ces concessionnaires viennent d'Al-lemagne.

    · Voitures d'occasion: Hausse des importations
    Le nombre de véhicules d'occasion dédouanés sur la période allant de janvier à fin novembre est de 17.160, selon le service statistique de l'Administration des Douanes et des Impôts Indirects. Il augmente de 33% par rapport à la même période. Sur le total, 85% ont plus de 5 ans.

    · Camions en novembre
    Les transactions de camions durant le mois de novembre 1997 se sont élevées à 3.077 unités, soit une régression de 3,18% par rapport à la même période de l'année précédente. Les bus et autocars montés localement ont par contre connu une hausse considérable de leurs ventes avec 643 unités à fin novembre 1997 contre 488 un an auparavant, enregistrant ainsi une évolution de 31,76%.

    · Nominations attendues à BMCE Bank
    De nouvelles nominations sont attendues dans l'état-major de BMCE Bank au cours du premier trimestre 1998. A ce titre, la création et le pourvoi d'un poste de directeur général sont prévus.

    · Benhima et les dissidents
    Le ministère des l'Energie et des Mines constituera un Conseil Supérieur des Mines. Pour le ministre, M. Driss Benhima, il s'agit de susciter des "voix divergentes ou dissidentes" dans les grandes décisions stratégiques. Il estime en effet que l'erreur de Jerrada aurait pu être éliminée si des voix dissidentes s'étaient exprimées. Rappelons qu'au début des années 80, au moment où l'investissement inutile a été décidé, les mineurs eux-mêmes disaient que les filons n'étaient pas assez épais pour que l'exploitation soit intéressante. La décision d'investir avait été prise en circuit fermé entre le Ministère et trois entreprises publiques (BRPM, ONE et Charbonnages du Maroc). Une troisième partie poussait à la roue, sur la base des travaux des deux autres, la Banque Mondiale. Le Conseil Supérieur devrait, en principe, diminuer le risque de consanguinité décisionnelle, pense le ministre.

    · L'ONICL audité
    Un audit financier et organisationnel est actuellement en cours à l'ONICL (Office Interprofessionnel des Céréales et Légumineuses). La mission est menée par Asmoun & Associés, est-il indiqué.  

    · OFPPT: Trois candidats pour une place
    L'OFPPT attire les candidats. Cette année le taux d'affluence a enregistré une augmentation de 6%. Ainsi, pour une place offerte, les services de l'Office reçoivent trois candidatures. C'est sur ce point qu'a intervenu M. Mounir Chraïbi, directeur général de l'Office, lors du conseil d'administration tenu le 22 décembre. Les autres volets de la formation sont également positifs: 34% de plus pour les actions spécifiques, 14,6% de plus pour les participations en cours du soir

    · Pour sauvegarder Fès
    La ville de Fès s'est vu doter 84,08 millions de DH par la Banque Mondiale pour des opérations de sauvegarde. Ce prêt servira au financement de la percée de nouveaux accès, l'aménagement d'une place publique et la réalisation d'aires de stationnement d'une capacité de 1.000 véhicules. Il permettra également l'organisation et l'amélioration d'opérations de collecte des déchets avec l'aménagement de décharges, le curage de maisons en ruine et l'évacuation des amas de déchets. Un second prêt de la Banque Mondiale d'un montant de 83,84 millions de DH sera contracté prochainement par le Maroc pour financer également des projets de sauvegarde et de réhabilitation de la médina de Fès.

    · 48ème congrès de l'AIEST
    Les préparatifs du 48ème Congrès de l'Association Interna-tionale des Experts Scientifiques du Tourisme (AIEST), qui se tiendra à Marrakech du 30 août au 5 septembre 1998, vont bon train. L'Association s'est réunie récem-ment pour sa session d'automne afin de faire le point sur ses activités et discuter des dispositions prises par le Comité Marocain d'Organisa-tion concernant le prochain congrès.

    • SUIVEZ-NOUS:

    • Assabah
    • Atlantic Radio
    • Eco-Medias
    • Ecoprint
    • Esjc