×
  • Compétences & RH
  • Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs Les Grandes Signatures Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste Docs de Qualité Enquête de Satisfaction Chiffres clés Prix de L'Economiste 2019 Prix de L'Economiste 2018 Perspective 7.7 milliards Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière
    Eco-Consom

    Les repères politiques

    Par L'Economiste | Edition N°:297 Le 25/09/1997 | Partager

    · Les élections législatives: Le 14 novembre
    Les partis politiques sont fixés: les élections législatives auront lieu vendredi 14 novembre prochain. En outre, la Commission Nationale du Suivi des Elections s'est réunie mardi 23 septembre et a entériné le projet sur le découpage électoral.

    · La CDT claque la porte de la CNSE
    Plus les élections des représentants des salariés approchent, plus le ton monte. La CDT a décidé de se retirer de la Commission Nationale du Suivi des Elections (CNSE) à l'issue d'une réunion extraordinaire de son Comité Exécutif. Par ce geste, elle compte protester contre les agissements et les violations qui ont jalonné la préparation de ces élections. Un communiqué de la CDT énumère la liste des griefs et des violations enregistrés à l'ONE, dans les régies, à l'OFPPT. La CNSS est également épinglée. Le communiqué cite «la formation de milices fascistes qui terrorisent les militants et les candidats de la CDT afin de les pousser à se retirer des listes électorales». «Une fillette a été kidnappée pour forcer son père à renoncer à sa candidature sur la liste de la CDT», ajoute le communiqué.

    · A la mémoire de Ali Yata
    A l'occasion du 40ème jour de la disparition de Ali Yata, le Parti du Progrès et du Socialisme (PPS) organise un rassemblement commémoratif à sa mémoire. Cette cérémonie qui aura lieu dimanche 28 (10 h) au Complexe Mohammed V de Casablanca devra rendre hommage à l'action et à l'apport du fondateur du parti communiste marocain.

    · La politique autrement avec les femmes
    L'Association Démocratique des Femmes du Maroc (ADFM) organise le 27 septembre une conférence-débat sur l'autre manière de faire de la politique avec les femmes. Dans un communiqué, l'Association s'élève contre l'exclusion des femmes du champ de la prise de décision politique perçue comme un dysfonctionnement majeur. «La déception des femmes après les élections communales du 13 juin dernier n'eut d'égal que leur joie et leur fierté après les nominations du 14 août» de quatre femmes au gouvernement, précise le communiqué.
    l'ADFM saisit cette occasion pour inviter à réfléchir sur une autre manière plus humaine, plus sociale afin que les femmes puissent mettre au service des autres leur instruction, leur expérience, leur compétence.

    · Les partis politiques unanimes
    L'ensemble de la classe politique a été unanime pour condamner la célébration du 5ème centenaire de l'occupation de Mélillia. Sur ce registre, les chefs des partis ont multiplié les meetings.
    Par la même occasion, les leaders politiques ont salué l'initiative du Souverain visant à mettre en place une cellule de réflexion maroco-espagnole sur l'avenir de Sebta, Mélillia et des îles marocaines de la Méditerranée.

    Retrouvez dans la même rubrique

    • SUIVEZ-NOUS:

    • Assabah
    • Atlantic Radio
    • Eco-Medias
    • Ecoprint
    • Esjc