×
  • Compétences & RH
  • Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs Les Grandes Signatures Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste Docs de Qualité Enquête de Satisfaction Chiffres clés Prix de L'Economiste 2019 Prix de L'Economiste 2018 Perspective 7.7 milliards Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière
    Emploi et Carrière

    Les Hommes qui font l'actualité

    Par L'Economiste | Edition N°:227 Le 25/04/1996 | Partager

    Nadir Tazi et Mohamed Lahrichi, représentants de la marque Swatch au Maroc.

    MM. Nadir Tazi et Mohamed Lahrichi sont, depuis septembre 1995, les distributeurs exclusifs de la marque Swatch au Maroc.
    M. Nadir Tazi, 26 ans, a dès son adolescence effectué de nombreux stages dans des entreprises industrielles. Des stages qui lui ont permis de développer son sens des affaires et des négociations. En 1993, il participe à la création du magasin "First Megastore", agent exclusif de Caroline, membre du groupe Virgin.
    M. Tazi est marié, sans enfant.
    Le deuxième associé, M. Mahmoud Lahrichi, âgé également de 26 ans, est docteur en Pharmacie. M. Lahrichi, qui obtint en 1995 un DESS en cosmétologie à Paris, a également à son actif un ensemble de stages en industries pharmaceutique et cosmétique. M. Lahrichi est célibataire.
    En février 1995, les deux associés, au sein de leur société K.T.L.C, entament les premiers contacts avec Swatch. En avril 1995, ils proposent à Swatch leur stratégie de distribution, de communication et la tarification par rapport au pouvoir d'achat marocain. En juin 1995, avec l'arrivée des responsables de Swatch au Maroc, l'accord moral est conclu. L'ouverture des premiers magasins Swatch à Casablanca et Rabat n'a démarré que le 29 novembre; actuellement 35 points de vente sont implantés dans six villes du Royaume.

    • SUIVEZ-NOUS:

    • Assabah
    • Atlantic Radio
    • Eco-Medias
    • Ecoprint
    • Esjc