×
  • Compétences & RH
  • Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs Les Grandes Signatures Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste Docs de Qualité Enquête de Satisfaction Chiffres clés Prix de L'Economiste 2019 Prix de L'Economiste 2018 Perspective 7.7 milliards Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière
    Politique Internationale

    Les Daewoo nouvelle génération font les phares doux

    Par L'Economiste | Edition N°:298 Le 02/10/1997 | Partager

    Décidément le Coréen applique la politique de la terre brûlée. Pendant que les constructeurs multiplient des options, le groupe coréen met tout en série. Il vient de lancer Nubira et Leganza.


    LA conduite n'est plus ce qu'elle était, les voitures ont bel et bien changé. C'est tant mieux. Les constructeurs qui rivalisent de trouvailles sortent des engins chaque fois plus faciles et plus agréables à conduire. C'est à peu près général à toutes les marques. Mots-clés: Sécurité, esthétique, performances. Daewoo qu'on peut désormais difficilement qualifier d'outsider du monde automobile, avec son partenaire Auto Nejma, de la famille Hakam, vient d'introduire deux nouveaux modèles qui ont été présentés à la presse et au public le vendredi 26 septembre.

    Gamme de luxe


    Nubira est une familiale qui s'est révélée aux essais d'un comportement très respectable. Leganza, la voiture-phare de la marque, se situe dans la gamme de luxe. Daewoo, qui s'est donné pour principe d'équiper ses voitures en série de systèmes que d'autres conducteurs offrent en option, ne veut pas en démordre. Pourquoi changerait-on un principe qui gagne?
    Aussi toutes les Daewoo sont-elles équipées de climatiseur à refroidissement rapide, de peinture métallisée, de vitres teintées, de direction assistée variable, de lève-glaces électriques, de verrouillage centralisé, de radio-cassette stéréo et de banquette arrière rabattable. C'est justement ce que cherche le constructeur coréen qui n'exclut pas d'implanter au Maroc une unité de montage pour la production de 80.000 unités par an, destinées à l'exportation. On imagine facilement les retombées sur le commerce extérieur et sur l'industrie automobile locale qui profitera de cette diversification du marché pour améliorer ses volumes.

    En plus de ces équipements de base, chaque modèle possède ses propres spécificités. La Nubira est équipée de rétroviseurs à réglage électrique. Encore plus haut dans la gamme, on aura droit au cuir, au double airbag, aux jantes alliages en plus d'un dispositif électronique anti-dérapage. C'est la Leganza CDX Luxe, qui pour faire la part belle aux critères de sécurité, dispose de trois dispositifs, chacun étant un «anti-quelque chose»: Anti-patinage et anti-blocage de freins (ABS). Le TCS, qui est le système de contrôle de la traction détecte une modification de la vitesse de rotation d'une roue et interagit avec l'ABS pour compenser automatiquement le patinage d'une roue. Traduction: fini le dérapage.
    Enfin, en plus de l'esthétique qui ne souffre aucune critique, les nouvelles Daewoo se veulent des voitures propres. Elles sont toutes équipées de pot catalytique. Avis aux conducteurs, cherchez toujours les stations vertes.

    Les nouvelles voitures


    Leganza CDX Luxe
    Cylindrée 1,6 litre, 16 soupapes, 133 chevaux à 5.400 tours à la minute, boîte automatique 4 rapports, puissance fiscale, 11 chevaux. Prix: 295.000 DH TTC
    Leganza CDX
    Cylindrée 2 litres, 16 soupapes, 133 chevaux à 5.400 tr/mn, boîte manuelle 5 vitesse, puissance fiscale, 11 chevaux. Prix: 245.000 DH TTC
    Nubira
    Cylindrée 1,6 litre, 16 soupapes, 106 chevaux à 6.000 tr/mn, boîte manuelle 5 vitesses, puissance fiscale 9 chevaux. Prix: 185.000 DH TTC.

    Hakim ARIF


    • SUIVEZ-NOUS:

    • Assabah
    • Atlantic Radio
    • Eco-Medias
    • Ecoprint
    • Esjc