×
  • Compétences & RH
  • Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs Les Grandes Signatures Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste Docs de Qualité Enquête de Satisfaction Chiffres clés Prix de L'Economiste 2019 Prix de L'Economiste 2018 Perspective 7.7 milliards Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière
    Courrier des Lecteurs

    Le paradoxe de la Samir

    Par L'Economiste | Edition N°:242 Le 08/08/1996 | Partager


    La Samir a encore perdu 5DH, terminant la semaine à 245 DH après avoir été échangée à son cours d'introduction (243 DH) lors de la séance du 2 août dans un volume de 5.500 titres. A la même date, 3.600 actions avaient été vendues à 250 DH sur le marché des cessions directes. Situation paradoxale: les investisseurs semblent entretenir une certaine méfiance vis-à-vis de cette valeur qui garde pourtant une rentabilité potentielle intéressante. Au terme du premier semestre 1996, le bénéfice net de la société a atteint 263 MDH, en progression de 19,5% par rapport à la même période de l'année précédente, indique la Direction.

    A la corbeille, les transactions se sont globalement faites dans de petits volumes. Pour les 4 premiers jours de la semaine du 31 juillet au 6 août, le chiffre d'affaires sur ce compartiment a atteint 57.846.042 DH dont 21.867.362 pour les actions.

    Au niveau des bancaires, BCM s'est échangée à un cours inchangé de 600 DH, alors que la BMCE en perdait 11 à 384 DH. Uniban a pour sa part reculé de 3DH, ramenant son cours le plus bas à 107 contre 139 pour le plafond. Wafabank et BMCI ont progressé de 2 DH à 418 et 270. CDM et CIH ont été échangées à 340 et 150 DH respectivement.

    Côté sociétés de portefeuille, la SNI a été très demandée, en particulier sur le marché des cessions directes où elle a été échangée à 550 DH dans un volume de 55.200 titres lors de la séance du 31 juillet.

    Autre élément important: 56.666 nouvelles actions LGM (Les Grandes Marques de la Conserverie) ont été cotées le mercredi 7 août. il s'agit de la rémunération de l'apport des Conserveries Cherifiennes suite à la fusion entre les deux sociétés.

    Valeurs marocaines cotées à Paris le 6/8

    ONA: 215FF
    Longométal: incotée (dernier cours: 77,90FF)
    BCM: 230 FF
    Zellidja: incotée (dernier cours: 104,10FF)

    Taux de référence

    Court terme: 9,75%; Moyen terme: 10,50%; Long terme: 11,25%; Crédit Export: 8,75%
    Pour les crédits à moyen terme et export, le GPBM a recommandé aux banques de réduire les taux de 0,5 et 0,25 points respectivement.

    Taux créditeurs observés

    3 mois: 6,50-6,75%
    6 mois: 7-7,25%
    12 mois: 7,50-8,25%

    Taux moyen pondéré/marché monétaire interbancaire

    7,255% le 1er/08; 7,466% le 2 et 7,75% le 3
    Taux moyen pondéré pour le mois de juillet:
    - au jour le jour: 7,273%
    - 7 jours: 7-8%
    - 1 mois: 7,25-8,50%
    - 3 mois: 8,75%

    Intervention de BAM/marché monétaire

    Résultats de l'appel d'offres du 7/08
    Tombées: 1.500 MDH
    Montant demandé: 5.920 MDH
    Montant servi: 2.500 MDH (soit 42,2% de la demande)
    Taux unique: 7%
    Echéance: 14/08/1996

    Bons du Trésor: Adjudications du 6/08

    26 semaines: 25 MDH offerts et retenus à 8,50%
    52 semaines: 206 MDH offerts et retenus à 9%
    15 ans: 20MDH offerts et retenus à 10,50%

    CFG 25

    6 août 1996
    Jour 6.257,21
    Précédent: 6.299,54
    Variation: -0,67%
    Performance 1996 15,47%
    (depuis le 01/01/96)

    USI

    6 août 1996
    Jour 50.449
    Précédent 50.113
    Variation +0,67%
    Performance 1996 20,32%
    (depuis le 01/01/96)

    • SUIVEZ-NOUS:

    • Assabah
    • Atlantic Radio
    • Eco-Medias
    • Ecoprint
    • Esjc