×
  • Compétences & RH
  • Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs Les Grandes Signatures Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste Docs de Qualité Enquête de Satisfaction Chiffres clés Prix de L'Economiste 2019 Prix de L'Economiste 2018 Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière
    Enquête

    Lancement d'un programme d'appui à la recherche

    Par L'Economiste | Edition N°:678 Le 10/01/2000 | Partager

    · Trois-cent quarante projets ont soumissionné

    Les services du Ministère de l'Enseignement Supérieur dépouillent les dossiers de candidature au Programme Thématique d'Appui à la Recherche Scientifique (PROTARS). Trois-cent-quarante demandes ont été déposées le mois dernier, date limite pour les postulants.
    Les chercheurs et établissements de recherche sont nombreux à avoir répondu à l'appel d'offres lancé en juin dernier. "Il est encore trop tôt pour se prononcer sur les thèmes et l'origine des projets", déclare un reponsable. Les dossiers seront ventilés en fonction de leur thème, du secteur d'activité, de l'établissement, de l'origine géographique... Rendez-vous à la fin du mois pour les résultats de la sélection.
    Les sélectionnés bénéficieront chacun d'une subvention de 300.000 DH (sauf pour les projets en réseau). Le délai de réalisation du projet est de trois ans.
    Le montant de l'enveloppe affectée au PROTARS, dans le cadre du budget 1998-99, est de 25 millions de DH. Pour 1999-2000, elle sera de 30 millions de DH.
    C'est le Centre National de Coordination et de Planification de la Recherche Scientifique et Technique (CNR) qui gère les fonds, dans le cadre d'un contrat avec échéancier (calendrier d'exécution, évaluation annuelle).

    L'éligibilité d'un projet dépendra de son intérêt scientifique, de la synergie qui sera développée entre la recherche fondamentale et la recherche appliquée, des retombées scientifiques et socio-économiques et des moyens humains et matériels utilisés. Le travail en équipe, en réseau, dans le cadre de la coopération internationale, et le co-financement constitueront des atouts supplémentaires. Un projet pourra être retenu même s'il chevauchait sur deux thèmes d'un même programme,.
    Avec le PROTARS, la recherche renoue avec les besoins réels de l'entreprise locale, qu'elle soit industrielle, agricole, sociale ou sanitaire. L'objectif est d'adopter les avancées technologiques aux spécificités nationales.
    A noter que pour l'année universitaire 1999-2000, une enveloppe financière de 13,5 millions de DH a été attribuée aux universités dans le cadre de la rubrique "Promotion de la recherche scientifique".
    D'autre part, l'édition et la publication scientifique seront également soutenues. Les crédits qui leurs sont affectés s'élèvent à 1 million de DH. Une commission est chargée de définir les critères d'éligibilité et de sélection des documents scientifiques proposés.


    Les six commandements du PROTARS


    Une enquête effectuée auprès de l'ensemble des ministères avait permis de lister six axes prioritaires susceptibles d'être traités par la recherche et douze thèmes. C'est sur cette base que le ministère a élaboré le PROTARS. Les projets des chercheurs pour l'appel d'offres de 1999 devaient concerner les sujets suivant:
    · Amélioration de la qualité de la vie des Marocains: Alimentation et nutrition; santé et maîtrise des maladies infectieuses;
    · connaissance, préservation et valorisation des ressources naturelles : ressources halieutiques; gestion et valorisation des ressources forestières; gestion durable des écosystèmes;
    · développement socio-économique et culturel : croissance et emploi; histoire et patrimoine culturel;
    · sciences et technologies de l'information: production de logiciels et outils multimédia, notamment pour l'arabe; télé-éducation et téléformation
    · agriculture en conditions difficiles: recherche de variétés par les croisements et le génie génétique; production des spéculations végétales sous différentes conditions de stress;
    · innovation et compétitivité des entreprises.


    Nadia EL ASRI


    • SUIVEZ-NOUS:

    • Assabah
    • Atlantic Radio
    • Eco-Medias
    • Ecoprint
    • Esjc