×
  • Compétences & RH
  • Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs Les Grandes Signatures Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste Docs de Qualité Enquête de Satisfaction Chiffres clés Prix de L'Economiste 2019 Prix de L'Economiste 2018 Perspective 7.7 milliards Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière
    Enquête

    La prime de fonction fait des remous aux Impôts

    Par L'Economiste | Edition N°:676 Le 06/01/2000 | Partager

    · Elle sera servie dans un premier temps aux personnes officiellement nommées

    · La CDT demande que cette prime soit généralisée à tous les fonctionnaires de la Direction des Impôts

    · Une rencontre est prévue entre la Direction des Impôts et les responsables de la CDT après
    le Ramadan

    Cela bouillonne au Fisc. La CDT fait monter la pression à la Direction des Impôts après le sit-in du vendredi dernier. En cause, la prime de responsabilité a été répartie de manière inégale, expliquent des inspecteurs des Finances. Mais à la Direction des Impôts, on souligne que la CDT aurait d'autres objectifs inavoués. Ce que contestent fortement les responsables de ce syndicat, qui affirment ne pas avoir besoin d'un mouvement aux Impôts pour démontrer leur influence.
    D'après les responsables de la CDT, il existe un réel problème au sein de la Direction des Impôts, puisque la nature du travail des agents de cette administration fait que chacun d'entre eux a une responsabilité qui l'engage vis-à-vis de ses collaborateurs. "Aussi tous les fonctionnaires du Fisc devraient-ils bénéficier de la prime de fonction", souligne un responsable de la CDT en ajoutant que c'est le cas également pour les autres directions à l'exception de la Douane.

    Des pourparlers ont eu lieu entre la Direction et les représentants du personnel depuis vendredi dernier et d'autres réunions sont prévues au cours de cette semaine. Par ailleurs, les deux parties ont convenu de se retrouver après le Ramadan "pour résoudre ce problème une fois pour toutes".
    De toute manière, le différend est partiellement résolu, selon la Direction des Impôts. Ainsi, la prime de base sera servie à tous les fonctionnaires et celle de fonction, également appelée prime de responsabilité, sera servie aux personnes nommées officiellement. Pour le reste, la Direction des Impôts a prévu une série "de contacts directs avec la base afin de connaître leurs problèmes". Ce faisant, elle compte identifier les fonctionnaires qui assument une responsabilité pour leur servir le reliquat. Or, la position de la CDT est tout autre. Le syndicat demande la généralisation de cette prime ou sa suppression. De son côté, la Direction des Impôts estime que cette prime ne peut être accordée qu'aux responsables.

    Rafik IKRAM

    • SUIVEZ-NOUS:

    • Assabah
    • Atlantic Radio
    • Eco-Medias
    • Ecoprint
    • Esjc