×
  • Compétences & RH
  • Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs Les Grandes Signatures Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste Docs de Qualité Enquête de Satisfaction Chiffres clés Prix de L'Economiste 2019 Prix de L'Economiste 2018 Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière
    Courrier des Lecteurs

    La Bourse reprend du poids

    Par L'Economiste | Edition N°:260 Le 26/12/1996 | Partager

    Les grands mouvements de fin d'année, essentiellement menés par les institutionnels, ont pris une forte ampleur au cours de la semaine du 18 au 24 décembre. Le total des transactions a quadruplé par rapport à la semaine précédente pour atteindre 1.388.276.394,7 DH dont 90,6% en cessions directes. BCM, ONA, SNI et Wafabank, dans une moindre mesure, ont contribué à ce volume. Cette dernière, sans doute requinquée par les effets d'annonce de sa fusion avec Uniban, a perforé son plafond au cours de la séance du 23, s'échangeant à 566 DH avant de clôturer à 560, son précédent cours le plus haut.

    Les indices CFG et USI ont nettement confirmé leur raffermissement, terminant avec une progression de 0,88 et 1,16%. Les perspectives de croissance des différentes valeurs sont cependant très contrastées. Dans une étude publiée cette semaine et qui tient compte des statistiques boursières arrêtées à fin novembre, Attijari Intermédiation conseille d'acheter BCM, BMCI, CIH, Wafabank, Lesieur, Eqdom, ONA, SNI, Auto Hall, Carnaud, la Chérifienne d'Engrais et CTM.
    La société de bourse est partagée pour ce qui concerne BMCE, Branoma, Centrale Laitière, Brasseries, Acred, Sofac, Asmar et Cadem. En revanche, elle préconise l'allégement du portefeuille des actions BNDE, Crédit du Maroc, Cosumar, Somafic, Ciment du Maroc, GTM, Berliet, Sonasid, Longométal et Cior.

    · A retenir
    Il est à préciser que le délit d'initié existe dès lors qu'une personne disposant d'informations privilégiées, dans l'exercice de sa profession ou de ses fonctions, les aura utilisées pour réaliser sur le marché, soit directement, soit indirectement, une ou plusieurs opérations (loi relative au CDVM).

    Valeurs marocaines cotées à Paris le 23/12
    ONA : 235 FF
    Longométal : 146 FF
    BCM : 355 FF
    Zellidja: 56 FF

    Taux de référence
    Court terme: 9,75%; Moyen terme: 10,50%; Long terme: 11,25%; Crédit Export: 8,75%
    Pour les crédits à moyen terme et export, le GPBM a recommandé aux banques de réduire les taux de 0,5 et 0,25 point respectivement.

    Taux créditeurs observés
    3 mois: 6,75%; 6 mois: 7,25% ; 12 mois: 8,25%

    Taux moyen pondéré/marché monétaire interbancaire
    18/12: 6,538%; 19/12: 6,50%; 20/12: 6,50%; 23/12: 6,510%; 24/12: 6,509%

    Taux interbancaire à terme
    1 mois: 7,75% (contracté au 24/12)
    3 mois: 8,75 (contracté au 02/12)

    Intervention de BAM/marché monétaire
    Appel d'offres du 25/12
    Tombé: 2,7 milliards de DH
    Montant demandé: 3,1 milliards de DH
    Montant servi: 2,5 milliards de DH
    Taux: 6,50%
    Echéance: 02/01/97

    Bons du Trésor: Adjudications du 24/12
    13 semaines: retenus 3 MDH à 7,45%
    26 semaines: offerts et retenus 200 MDH à 8,40%
    52 semaines: offerts et retenus 5 MDH à 9%
    2 ans: offerts et retenus 83 MDH à 9,5%
    5 ans: offerts et retenus 220 MDH à 10%
    10 ans: offerts et retenus 150 MDH à 10,25%
    15 ans: offerts et retenus 302,5 MDH à 10,50%.


    • SUIVEZ-NOUS:

    • Assabah
    • Atlantic Radio
    • Eco-Medias
    • Ecoprint
    • Esjc