×
  • Compétences & RH
  • Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs Les Grandes Signatures Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste Docs de Qualité Enquête de Satisfaction Chiffres clés Prix de L'Economiste 2019 Prix de L'Economiste 2018 Perspective 7.7 milliards Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière
    International

    L’Iran lance sa première centrale nucléaire

    Par L'Economiste | Edition N°:3345 Le 23/08/2010 | Partager

    . Le raccordement au réseau électrique entre octobre et novembreL’IRAN ne se plie ni aux pressions ni aux sanctions de l’Occident. Le pays des Ayatollah vient de lancer samedi dernier sa première centrale nucléaire à Bouchehr (au sud). Le même jour et en début de matinée les opérations de chargement du combustible dans le réacteur avaient déjà commencé, en présence du vice-président Ali Akbar Salehi, chef du programme nucléaire iranien, et de Sergueï Kirienko, chef de l’agence nucléaire russe Rosatom qui a dirigé la construction de la centrale. Avec ce début de chargement du réacteur, le site de Bouchehr est considéré techniquement et officiellement comme une installation nucléaire. «Malgré les nombreuse pressions, sanctions et difficultés imposées par les pays occidentaux, le démarrage de cette centrale illustre la poursuite du programme nucléaire pacifique de l’Iran», a affirmé le vice-président iranien. Selon l’Organisation iranienne de l’énergie (OIEA), le chargement des 163 barres de combustible livré par Moscou dans le cœur du réacteur devrait s’achever vers le 5 septembre. Ensuite, il faudra attendre près de deux mois (octobre, novembre) pour raccorder la centrale de 1.000 mégawatts (MW) au réseau électrique.Ce lancement intervient alors que l’Iran fait l’objet de sanctions internationales après plusieurs condamnations de son programme nucléaire par le Conseil de sécurité de l’ONU. Ce dernier soupçonne Téhéran de vouloir construire une arme atomique. Ce que le pays a toujours nié en affirmant que son programme n’est conçu qu’a des fins civiles.J. B.

    • SUIVEZ-NOUS:

    • Assabah
    • Atlantic Radio
    • Eco-Medias
    • Ecoprint
    • Esjc