×
  • Compétences & RH
  • Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs Les Grandes Signatures Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste Docs de Qualité Enquête de Satisfaction Chiffres clés Prix de L'Economiste 2019 Prix de L'Economiste 2018 Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière
    International

    Italie: Contrôles sanitaires sur les chaussures chinoises

    Par L'Economiste | Edition N°:2175 Le 20/12/2005 | Partager

    . Les colorants utilisés pourraient contenir des produits toxiquesLe ministre italien de la Santé Francesco Storace a annoncé avoir ordonné des contrôles sanitaires sur les chaussures importées de Chine pour y déterminer si les colorants utilisés contiennent des produits toxiques. Le ministre, cité le 19 décembre par la presse italienne, a indiqué avoir été alerté par les fabricants italiens, selon lesquels les teintures des chaussures chinoises contiendraient des taux de produits potentiellement allergènes supérieurs aux normes européennes.Le 15 décembre, les services sanitaires ont saisi des échantillons dans tous les ports et aéroports italiens, et ces contrôles auront lieu «pendant six mois», a précisé Storace. Les résultats des premières analyses devraient être connus d’ici un mois, a-t-il encore indiqué. Le ministre n’a pas fait état de cas précis de problèmes sanitaires. Mais il a souligné que face à l’augmentation de 700% en deux ans des importations chinoises, «il faut éviter que les normes sanitaires légales ne soient pas respectées». «La majorité des marchandises chinoises semblent ne respecter aucune règle», a déclaré Francesco Storace au journal Il Messagero. «Il faudra aussi travailler sur d’autres produits», a-t-il ajouté, en citant les vêtements et les jouets. Selon l’association des fabricants de chaussures italiens, les teintures des chaussures chinoises contiendraient des taux de nickel quatre fois supérieurs aux normes fixées par l’UE.L’industrie de la chaussure italienne, qui emploie 150.000 personnes, est frappée de plein fouet par l’élimination des barrières douanières européennes depuis le 1er janvier 2005. Les industriels citent des chiffres encore plus élevés que ceux avancés par Storace, avec une hausse de 700% des importations chinoises pour les six premiers mois de l’année, pendant que la production italienne, un des fleurons de l’industrie de la Péninsule, a chuté de 14%. Synthèse L’Economiste

    • SUIVEZ-NOUS:

    • Assabah
    • Atlantic Radio
    • Eco-Medias
    • Ecoprint
    • Esjc