×
  • Compétences & RH
  • Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs Les Grandes Signatures Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste Docs de Qualité Enquête de Satisfaction Chiffres clés Prix de L'Economiste 2019 Prix de L'Economiste 2018 Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière
    International

    Informatique: Le chinois Lenovo vise les pays émergents

    Par L'Economiste | Edition N°:2175 Le 20/12/2005 | Partager

    . Il prévoit de croître deux fois plus vite que l’industrie dans les années à venirLE fabricant de matériel informatique chinois Lenovo vise en priorité les marchés des PME, du grand public et des pays émergents et prévoit de croître deux fois plus vite que l’industrie dans les années à venir, affirme Yang Yuanqing, président du conseil d’administration, dans un entretien lundi 19 décembre au quotidien Les Echos. Yang Yuanqing cite «deux secteurs prioritaires qui donneront des opportunités de croissance. Le premier, ce sont les PME et le grand public. Le second secteur, ce sont effectivement les marchés émergents». «Nous avons déjà sélectionné certains pays comme l’Inde, le Brésil, la Russie, le Moyen-Orient ou encore le Mexique. Nous avons déjà de solides positions en Inde, qui sera sans doute pour nous le deuxième plus grand marché émergent après la Chine», continue le responsable de Lenovo. Lenovo, qui a acquis en mai l’activité PC d’IBM disposera «dans le futur, certainement de deux lignes de produits. L’une ThinkPad, haut de gamme, principalement pour les grandes entreprises et les clients professionnels; l’autre, Lenovo pour les clients PME et grand public», selon Yang. Le fabricant chinois évalue également «la possibilité d’investir directement en Europe», indique le responsable. «S’ils veulent (les clients) que nous livrions rapidement, nous devrons localiser nos usines d’assemblage plus près des différents marchés: européens, américains...», précise-t-il. Yang évoque la vente de téléphones portables en Europe et aux Etats-Unis comme «la prochaine étape», rappelant que les «priorités doivent être premièrement les PME et deuxièmement les PC grand public». «Ensuite seulement, les autres produits y compris les téléphones mobiles ou les périphériques tels que les imprimantes», prévient le responsable.Synthèse L’Economiste

    • SUIVEZ-NOUS:

    • Assabah
    • Atlantic Radio
    • Eco-Medias
    • Ecoprint
    • Esjc