×
  • Compétences & RH
  • Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs Les Grandes Signatures Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste Docs de Qualité Enquête de Satisfaction Chiffres clés Prix de L'Economiste 2019 Prix de L'Economiste 2018 Perspective 7.7 milliards Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière
    Affaires

    HP: Le centre de Rabat monte en régime

    Par L'Economiste | Edition N°:3420 Le 09/12/2010 | Partager

    . Il gère des clients locaux et en offshore avec 4 métiers clés . L’effectif passe de 50 à 450 personnes HP, leader mondial du service IT, table sur un chiffre d’affaires de 126 milliards de dollars en 2010, soit un accroissement de 10% par rapport à 2009. Une performance à laquelle a contribué le centre du groupe à Rabat. Composé de deux sites, l’un à Hay Riad et l’autre à Technoplolis, le centre de Rabat vient d’accueillir deux membres du management du HP France. «Nous venons partager ces bons résultats avec nos équipes de Rabat et fixer les objectifs pour l’année prochaine», indique Fabienne Bollendorff, directeur des Opérations HP Entreprise services France. Pour Bollendorff, les deux sites de Rabat font désormais partie du réseau du groupe composé de plusieurs centres opérationnels dans l’offshoring à travers le monde. «Ces centres permettent de gérer à distance partiellement ou totalement les infrastructures, les applications et les proccess informatiques des clients», explique Bollendorff. Il s’agit de grands opérateurs français et américains notamment dans les secteurs de la grande distribution, l’automobile, la pétrochimie, les télécoms et l’électronique. Le portefeuille du centre de Rabat est composé de plus de 30 clients gérés sur toutes les lignes de services en offshore et local, avec quatre métiers clés. Il s’agit de la gestion du poste de travail, Data center services, Business process Outsourcing et les services applicatifs. Pour la responsable de HP France, le choix de Rabat a été motivé par sa position stratégique ainsi que la disponibilité des compétences techniques qui maîtrisent parfaitement les langues (français, espagnol, anglais et arabe). Bollendorff tient toutefois à préciser que le bas prix n’est pas le positionnement du groupe HP, mais plutôt la valorisation des ressources humaines. «Outre l’encadrement professionnel au quotidien, notre personnel à Rabat bénéficie également de stages de formation sur site et à l’étranger», poursuit la responsable de HP France. Avec cette stratégie de valorisation des ressources humaines, la société a réussi à maintenir une majorité de son personnel avec un faible taux de départ qui ne dépasse pas les 4%, souligne Bollendorff. Les recrues pour le centre de Rabat sont en majorité des lauréats des écoles d’ingénieurs marocaines ainsi que des techniciens d’un niveau bac+2 au minimum. A rappeler que le centre de Rabat est le fruit d’un partenariat entre HP et le groupe de la Caisse de dépôt et de gestion (CDG) qui a donné naissance à la joint-venture HP CDG IT Services Maroc. Depuis la création du centre de Rabat, il y a deux ans, l’effectif est passé de 50 à 450 personnes actuellement. Le management compte atteindre 600 collaborateurs en 2011. Noureddine EL AISSI

    • SUIVEZ-NOUS:

    • Assabah
    • Atlantic Radio
    • Eco-Medias
    • Ecoprint
    • Esjc